Carnet (neo)cartographique Site

1

Penser un monde sans frontières depuis l’Afrique

Ce n’est pas tous les jours que je peux me vanter d’être la co-autrice d’un document signé de la main d’Achille Mbembé, historien et politologue camerounais, diplômé de l’université Panthéon-Sorbonne Paris 1 et de Sciences Po Paris, avant d’être professeur d’histoire (de l’Afrique) aux États-Unis. Éminent penseur francophone sur l’Afrique post-coloniale et le pouvoir, il tire sa notoriété notamment de son esprit critique sur la décolonisation, les relations France-Afrique et le pouvoir de l’ancien colon français ; esprit qu’il exerce aujourd’hui en vrai globe penseur » depuis Johannesburg où il est installé. Cette opportunité m’a été proposée par Migreurop, pour...

Résultats 0

Comment tester la lisibilité d’une composition graphique avec un modèle d’IA ?

L’analyse d’image par réseaux de neurones Avec les systèmes d’Intelligence Artificielle (‘IA’) du type “réseaux de neurones“, il est aujourd’hui possible de simuler l’importance visuelle des éléments d’une image, c’est-à-dire l’ordre et la durée avec laquelle les différentes parties  de l’image vont être perçues par un observateur lambda. On parle aussi de saillance visuelle, pour qualifier l’effet de sauter aux yeux. L’intérêt de ces méthodes réside dans leur capacité à indiquer les éléments les plus lisibles d’une image, les plus saillants, donc sa hiérarchie visuelle : Pour vérifier que sa composition graphique (mise en page, planche de cartes…) est bien organisée...

0

Visualiser la première loi de la géographie de W. Tobler ? L’auto-corrélation spatiale

Préambule : Ce travail s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. pour redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet présente le Notebook Autocorrélation Spatiale [accéder] – English version : Spatial Autocorrelationréalisé par Laurent Jégou (Univ. de Toulouse 2/UMR LISST) et publié le 14 mars 2023. “I invoke the first law of geography: everything is related to everything else, but near things are more related than distant things.” « J’invoque la première loi de la géographie : tout interagit avec tout, mais les objets...

0

La vraie carte du monde (Chéri Samba)

Samba wa Mbimba N’zingo Nuni Masi Ndo Mbasi dit Chéri Samba est un monument de l’art contemporain africain au point où je ne sais plus si je chérie ce Samba parce qu’il en est un porte-drapeau, de la peinture noire d’aujourd’hui, ou bien parce que j’apprécie ses œuvres, certaines d’entre elles mobilisant des représentations cartographiques du monde. CQFD. Chéri Samba émerge sur la scène artistique internationale en 1989, dans l’exposition Magiciens de la Terre qui avait présenté une centaine d’artistes contemporains « non occidentaux » à Paris : au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou et à la Grande...

0

Je viens de ou bien je vais à Yaoundé ?

[UPDATE] 3 juin 2023. L’ouvrage Villes enchantées coordonné par Raphaël PIERONI et Jean-François STASZAK a reçu le Prix du livre de géographie (étudiants, lycéens) 2023 !!! Un grand bravo !Suis fière d’y avoir un peu participé avec la chanson dont il était question dans ce billet.   Dans ce court billet, comme dans le texte auquel il fait référence, s’il n’y a point de cartographies, ni de cartes et ni même d’images, il est tout de même questions de migrations. Ces migrations diffèrent cependant de celles que j’ai maintenant l’habitude d’examiner, car elles sont locales et concernent le cœur de...

0

UN AUTRE MONDE en carte est-il possible ?

Les cartes à l’échelle mondiale contribuent à la construction de nos représentations mentales du monde. Si le rôle des projections a souvent été étudié, le choix plus ou moins contraint de la maille étatique ne contribue pas moins à construire une vision particulière du monde marquée par l’existence de discontinuités au niveau des frontières nationales et de situations homogènes à l’intérieur des pays. Or dans bien des cas les phénomènes qui structurent l’espace mondial ont finalement peu de sens à l’échelle nationale tandis que le poids des États dans les représentations du monde nuit à la prise en considération des...

1

Quelle est la meilleure ligne ?

Les nouveaux environnements de représentation graphique interactive sont tout à fait intéressants et prometteurs pour cartographier des données localisées à différentes échelles. Si les efforts ont – et cela est logique – d’abord porté sur la représentation d’agrégats à des échelles locales ou internationales, moyennant différents systèmes de reprojections, ce que l’on sait encore moins, c’est qu’il est désormais possible de représenter d’une part, des données non agrégées et/ou d’autre part, des données localisées qui mettent en relation des lieux. Autrement dit, des données décrivant des échanges entre un système de lieux ou une trajectoire individuelle issue d’un enchaînement chronologique...

0

[Book] Communication cartographique

Le domaine « Géographie et Démographie » de l’encyclopédie SCIENCES ISTE dirigé par Denise PUMAIN, vient de publier un des quatre[1] volumes qu’il consacre au champs de la cartographie, coordonné par Colette CAUVIN-REYMOND, cartographie qu’elle appréhende en tant que discipline scientifique et artistique (Robinson, 1952, 1953 cité par Cauvin-Reymond, 2021), incluant tous les types de cartes apparus au cours du temps Le volume dont il est question ici porte sur la fonction de communication d’informations de et par la carte contemporaine, à savoir celle qui est souvent qualifiée aujourd’hui de géovisualisation, et qui, si elle émerge à la fin des...

0

GEOVISU : Cartographie des trajectoires socio-spatiales et psycho-cognitives

Le 15 et 16 novembre 2022, s’est tenu à la MSH de Poitiers, les ateliers Géovisu en partenariat avec le Labex SMS de Toulouse. Cet atelier, co-construit avec l’UMR Migrinter était en mode hybride entre Toulouse et Poitiers. Géovisu ? Késaco ? Menées sous forme d’ateliers pratiques, Géovisu portent sur les techniques de représentation (carto)graphique (statique ou interactive). A partir de matériaux très complexes collectés par des chercheur.es, doctorant.es ou ingénieur.es, un petit collectif (à géométrie variable) s’interroge sur les types de représentations possibles. Ces réflexions s’inscrivent alors dans une démarche de recherche sur la structuration des données, la sémiologie...

0

Une occupation théorique du sol basée sur le nombre d’habitants

Préambule : Ce travail s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. pour redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet est une traduction libre en français du Notebook Theoretical Landcover [accéder] réalisé par Philippe Rivière (Visions Carto) et publié pour le #30DayMapChallenge de 2021 : Day27-Land. La surface bâtie et le rayon équivalent des agglomérations peuvent être estimés avec une grande précision à partir de la connaissance du nombre d’habitants. Waldo R. Tobler (1969). Cette citation de Tobler est extraite de l’article “Satellite Confirmation...

0

[Expo] Lames de fond… du trafic maritime

Quelques lignes pour présenter le travail artistique de Capucine Vever réalisé lors d’une résidence au Sémaphore du Créach’ sur l’île de Ouessant, été 2018, association Finis Terrae. Capucine Vever s’intéresse à l’esthétique de la data, notamment à la celle de la flowmap. Elle cartographie les flux issus du trafic et des circulations maritimes, comme les cartographes. Quel bonheur. Qui avait dit que tous les cartographes n’étaient pas des artistes ? Ou qu’un travail artistique ne participait pas de la cartographie ? Je plaisante, c’est juste pour voir si vous, oui vous, le lecteur ou la lectrice, suivez. 😉 Quoi qu’il...

0

Pycno map : Interpolation pycnophylactique d’une choroplèthe

Préambule : Le travail réalisé ici sur les cartes choroplèthes s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. pour redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet est une traduction libre en français du Notebook Ann Arbor pycnophylactic [accéder] réalisé par Philippe Rivière (Visions Carto) et publié pour le #30DayMapChallenge de 2021 : Day26-Choropleth. Il fait écho au Notebook Choropleth Map without intervals? réalisé par Laurent Jégou [accéder] et présenté ici. Contexte Les cartes présentées ci-après sont un développement en .JS dans l’environnement Observable de la...

0

Potentiel cartographique continu de flux de 1$

Le travail réalisé ici s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. visant notamment à redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet reprend des éléments présentés, d’une part, par Étienne Côme (Univ. Gustave Eiffel) sur le carnet observable ttt-poisson-potential [accéder], d’autre part, des éléments traduits librement en français du notebook Potential dollar flows. A remake of Waldo Tobler’s potflow maps [accéder] réalisé par Philippe Rivière (Visions Carto) et publié lors du #30DayMapChallenge de 2021 – Day 29. NULL. En proposant cette relecture du programme...

0

Flux de dollars/Routing dollars

Préambule : Le travail réalisé s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. pour redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet est une traduction libre en français du Notebook Routing Dollars [accéder] réalisé par Philippe Rivière (Visions Carto) et publié pour le #30DayMapChallenge de 2021 : Day20-Movement. Philippe est un contributeur régulier et efficace de TTT. Nous l’en remercions vivement ! [Les ajouts à la traduction sont placés entre crochets]. La cartographie présentée ici est une relecture de celles initialement présentées par Waldo Tobler,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search