Carnet (neo)cartographique Site

0

La carte, un outil d’aide à la décision

Camarades cartographes, l’été est là, le couvre feu est derrière nous et les terrasses rouvrent. Youpie ! La vie reprend enfin ses droits. Du coup, en m’inspirant des travaux en R de Timothée Giraud  [voir], je n’ai pas résisté à l’idée de réaliser à mon tour une carte de la localisation des bars et pubs à Paris. Pour cela, j’ai extrait les 1342 bars et 414 pubs référencés dans la base de données OpenStreetMap et ai interpolé les données pour produire une représentation continue facile à lire. La carte présentée ici a été réalisée de bout en bout en javascript...

Image des flux dans le geoweb 0

L’image des flux spatialisés dans le geoweb

L’apparence des cartes thématiques et leur style sont fondamentaux dans la réception du message qu’elles véhiculent. La communication d’une information de flux par voie cartographique, y compris sur le support géonumérique, ne saurait se départir de la sémiotique qui permet de rendre les cartes (du web) signifiantes. Il importe en effet de rappeler l’importance du langage dans la transmission de l’information en général qui s’appuie sur les composantes de l’image (implantation spatiale), celle des types de flux mis en carte. Aussi le rôle joué par la composante de l’image et l’application de variables rétiniennes aux formes graphiques linéaires perçues. La...

0

Le langage du moment est pour quelle carte ?

La mention de Mapquote, dans l’article « C’est le langage du moment : comment les nouvelles cartes redessinent le monde » publié dans l’édition Abonnés du Monde datée de ce jour m’a invitée à une petite réflexion (que je livre ici à chaud), sur la réception des cartes et cartographies contemporaines par différentes communautés. Les cartes du moment L’article propose, comme son nom l’indique, un point sur le langage du moment que je comprends comme la communication par voie cartographique sur le « monde » qui nous entoure (celui de tout le monde ? du monde entier ? de notre monde ?),...

0

Un jour, un concept de géographie avec Death Stranding ! #3 : La friction de la distance

Ce billet participe d’une série consacrée aux notions et concepts de l’analyse géo-cartographique présents dans les cartographies des jeux vidéos. Voir aussi : #1 : lignes de désir #2 : territoire maîtrisé Après nous être intéressés aux notions de « maîtrise du territoire » et des « lignes du désir » dans Death Stranding, nous allons faire aujourd’hui un peu de géographie des transports et aborder dans ce billet le concept de friction de la distance !  La friction de la distance … L’ensemble du gameplay de Death Stranding repose sur son environnement et sur votre capacité à lire le relief pour délivrer vos colis...

0

Cartographier les émissions de gaz à effet de serre #3/3

Ce billet est le numéro 3 d’une série [Voir #1 et #2] proposée par Cédric Rossi, pour explorer la fabrication d’une carte des émissions de gaz à effet de serre, nationale, puis européenne. Les données SEQE-UE Lors de la publication de la première version de la carte (voir le 1er billet) plusieurs commentaires relevaient des inexactitudes de la base de données source. Un responsable RSE m’a ainsi contacté en me disant qu’ils avaient confondu kilogrammes et tonnes (!) lors de la déclaration, et il est vite devenu évident que le problème était le même pour d’autres. À l’inverse, certains émetteurs...

0

Cartographier les émissions de gaz à effet de serre #2/3

Ce billet est le numéro 2 d’une série de trois billets [Voir #1 et #3] proposés par Cédric Rossi, pour explorer la fabrication d’une carte des émissions de gaz à effet de serre, nationale, puis européenne. Des allers-retours entre cartographes… Me conduisent à reprendre la carte précédente sous forme de cartogramme de Dorling. QGIS ne sait pas les générer, mais un test rapide en R, en suivant ce tutoriel, me montre immédiatement tout l’intérêt de cette approche. Les cercles proportionnels sont déplacés afin d’éviter toute superposition ; on perd bien entendu la position géographique précise, mais en échange, on voit très...

0

Cartographier les émissions de gaz à effet de serre #1/3

Aujourd’hui nous recevons Cédric Rossi, ex-CTO d’une startup d’urbanisme, en reconversion dans la cartographie engagée. Cédric nous propose une série de trois billets formant une superbe exploration de la fabrication d’une carte des émissions de gaz à effet de serre, nationale puis européenne dont nous avions beaucoup parlé sur les réseaux sociaux. Nous lui laissons la parole. Début février, un ami m’a demandé si je pouvais lui préparer une carte « vite fait » pour répondre à un appel d’offres. Il s’agissait de cartographier les émissions de CO₂ recensées dans le Registre des émissions polluantes (base IREP) du ministère de la Transition...

0

Un jour, un concept de géographie avec Death Stranding ! #2 : L’art de maîtriser un territoire

Ce billet participe d’une série consacrée aux notions et concepts de l’analyse géo-cartographique présents dans les cartographies des jeux vidéos. Voir aussi : #1 : lignes de désir #2 : territoire maîtrisé #3. Friction Comme nous l’avons vu dans le précédent billet, Death Stranding est un jeu parfait pour appréhender une multitude de notions propres au domaine de la géographie. Aujourd’hui, nous nous intéresserons à l’expression « maîtrise du territoire » ! A gauche : je ne maîtrise pas mon territoire, à droite : mon territoire est maîtrisé !Source : captures réalisées ingame par l’auteur Mais au fait, qu’est-ce qu’un...

0

[Appli] D’où venons-nous ?

D’où venons-nous ? (« Where We’re From ») est le titre d’une application de géo visualisation de migrations internationales récemment mise en ligne par l’Organisation des migrations internationales (OIM, 2021) et développée par Locus Insight, une agence de datavisualisation. La particularité de cette application est de représenter l’effet de ces migrations sous la forme d’une carte par points (dotmap), en mobilisant les données géographiques de Natural Earth data pour cartographier les statistiques des Nations Unies, en l’occurrence l’International Migrant Stocks que nous connaissons maintenant bien [voir notamment MigrExplorer], pour l’année 2017. L’application décrit ainsi la présence étrangère [voir] sous la forme de...

0

Un jour, un concept de géographie avec Death Stranding ! #1 : Les lignes de désir

Une nouvelle série de billets néocartographiques dédiés à la cartographie dans les jeux vidéos s’ouvre aujourd’hui. Réalisée par et à l’initiative de Tony Hauck, cette série vise à explorer la manière dont les notions et concepts de l’analyse géographique sont mobilisés dans les univers vidéoludiques. Pour les dénicher, Tony va fouiller dans les dispositifs de Death Stranding, un jeu développé par le célèbre créateur Hideo Kojima et son studio Kojima Productions. Passons-lui le relai sans tarder, pour une présentation du jeu suivie de la première et passionnante partie consacrée aux « lignes de désir ». Death Stranding ?  Death Stranding...

0

Et si on alignait le Monde ?

Camarades cartographes, je vous propose aujourd’hui une carte totalement inutile donc absolument indispensable. Il s’agit d’une carte du monde composée de points, qu’il est possible d’aligner à gauche, à droite, ou de justifier à la manière d’un texte. Deux paramètres sont modifiables : la projection et le nombre de points. Le tout est réalisé en javascript avec Observable. Le code source est disponible ici. Ce travail, n’est pas une création originale, mais une réappropriation du magnifique travail artistique d’Angela Detanico et de Rafael Lain, deux artistes fascinés par le langage et la typographie qui aiment jouer avec l’espace géographique. Dans...

0

[Book] 7963. e-psychogéographie d’un exil

Aujourd’hui dans #Néocarto, nous recevons Franck Burns [sous pseudonyme, l’auteur souhaitant garder l’anonymat]. Franck est sociétaire du Rêve de la Sardine et « arpenteur polymorphe des silences » comme il se définit lui-même. Il nous a contactés pour nous présenter son projet d’une (carto)graphie littérale singulière issu du récit du voyage d’un jeune mineur guinéen entre Conakry et Marseille. Nous lui laissons la parole. « Je hais les voyages et les explorateurs, … » « “ Je hais les voyages et les explorateurs, et voilà pourtant que je m’apprête à ”… En débutant ainsi « Tristes Tropiques » Claude Lévy-Strauss...

Représentation de l'espace-temps géographique chinois 0

Quelle est la forme de l’espace-temps géographique? Image d’un ratatinement

Notre connaissance de l’espace-temps géographique provient de notre expérience acquise à travers nos déplacements, et de la consultation de ses représentations, les cartes. Et de fait les premières cartes connues (Harrel et Brown 1992) ont pour fonction de montrer où se trouvent les choses, mais aussi de montrer comment les atteindre. On peut observer un ensemble de propriétés de l’espace-temps géographique : L’idée du rétrécissement du monde a été émise dès l’antiquité (Pline L’Ancien) avec l’idée que l’amélioration des moyens de transport réduit les distances-temps La coexistence de plusieurs modes de transport (Armstrong 1998), et donc de plusieurs vitesses de...

0

[Vidéo] Arabesque, pour explorer et visualiser vos flux géolocalisés

Arabesque, l’application d’exploration et de géo visualisation de données de flux et de réseaux, développée dans le cadre du projet geographic flow visualization gflowiz, a fait l’objet du 45e Meetup de l’association Toulouse dataviz (TDV), le 13 avril 2021. Pour l’occasion, Étienne Côme, Laurent Jégou et moi-même en avons présenté la première version et son utilisation sur trois jeux de données multiscalaires [voir le support]. Ces données s’expriment respectivement :– au niveau national : pour la France, il s’agit des flux aériens de passagers, de fret et courrier  (DGAC), préparés pour le mapathon du colloque Cartomob ; – au niveau...

0

A propos des ordres de grandeur

Camarades cartographes, les chiffres viennent de paraître. L’homme le plus riche du Monde, Jeff Bezos, possède à lui seul 177 milliards de dollars, talonné de près par Elon Musk et ses 151 milliards de dollar. Faramineux n’est-ce pas ? Mais que représentent vraiment ces chiffres ?  Que représente vraiment un million ? Un milliard ? Cent milliards ? Pas si facile de se représenter concrètement ces ordres de grandeur dans nos cerveaux qui ne sont pas faits pour cela. En visualisant ces chiffres sur un simple graphique, que constatons-nous ? Que finalement, un million c’est très peu par rapport à...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search