Catégorie : Trucs de Geek

Coder avec R, d3 … pour cartographier

1

Quelle est la meilleure ligne ?

Les nouveaux environnements de représentation graphique interactive sont tout à fait intéressants et prometteurs pour cartographier des données localisées à différentes échelles. Si les efforts ont – et cela est logique – d’abord porté sur la représentation d’agrégats à des échelles locales ou internationales, moyennant différents systèmes de reprojections, ce que l’on sait encore moins, c’est qu’il est désormais possible de représenter d’une part, des données non agrégées et/ou d’autre part, des données localisées qui mettent en relation des lieux. Autrement dit, des données décrivant des échanges entre un système de lieux ou une trajectoire individuelle issue d’un enchaînement chronologique...

0

[Book] Communication cartographique

Le domaine « Géographie et Démographie » de l’encyclopédie SCIENCES ISTE dirigé par Denise PUMAIN, vient de publier un des quatre[1] volumes qu’il consacre au champs de la cartographie, coordonné par Colette CAUVIN-REYMOND, cartographie qu’elle appréhende en tant que discipline scientifique et artistique (Robinson, 1952, 1953 cité par Cauvin-Reymond, 2021), incluant tous les types de cartes apparus au cours du temps Le volume dont il est question ici porte sur la fonction de communication d’informations de et par la carte contemporaine, à savoir celle qui est souvent qualifiée aujourd’hui de géovisualisation, et qui, si elle émerge à la fin des...

0

Une occupation théorique du sol basée sur le nombre d’habitants

Préambule : Ce travail s’inscrit dans le cadre des réflexions collectives menées dans le cadre du projet Tribute to Tobler – TTT. pour redévelopper les méthodes de Tobler dans des environnements contemporains de géovisualisation. Ce billet est une traduction libre en français du Notebook Theoretical Landcover [accéder] réalisé par Philippe Rivière (Visions Carto) et publié pour le #30DayMapChallenge de 2021 : Day27-Land. La surface bâtie et le rayon équivalent des agglomérations peuvent être estimés avec une grande précision à partir de la connaissance du nombre d’habitants. Waldo R. Tobler (1969). Cette citation de Tobler est extraite de l’article “Satellite Confirmation...

0

Comment faire mentir les cartes

Selon l’écrivain Mark Twain, il existe trois types de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques. Et bien sachez-le, c’est encore pire avec les cartes ! On aurait tort, en effet, de considérer que les cartes représentent objectivement des réalités objectives. Et cela est tellement vrai qu’en 1991, un célèbre géographe américain, Mark Monmonnier, publiait un ouvrage qui allait devenir un best seller international au titre explicite : Comment faire mentir les cartes. Son propos : toutes les cartes contiennent des mensonges, qu’ils soient intentionnels ou non. Pis, selon lui, les cartes DOIVENT contenir des mensonges. Échelle, projection, symboles,...

Carte choroplèthe sans classes, en hachures n&b 0

Des cartes choroplètes sans classes ?

Les recherches de Tobler, bien que fondamentalement inscrites en géographie humaine, impliquent toujours des disciplines connexes et transversales, à savoir les mathématiques pour la formalisation et le traitement numérique, l’informatique pour le développement d’outils et la cartographie pour la représentation des résultats obtenus. Dans ce court article de 1973, W. Tobler interroge le regroupement en classes qui fait partie de la méthode de représentation cartographique en plages de couleurs, les cartes choroplèthes [Lire la définition sur  Hypergeo/chroplèthe]. Il s’agit, en effet, d’une forte réduction de l’information, qui était mise en rapport avec la faible capacité de dessiner des plages de...

0

L’Afrique, un continent isolé dans la mondialisation (situation en 2018)

Indépendamment du choix crucial du système de projection à l’échelle mondiale, les cartographies de migrations mondiales réalisées à l’échelle internationale (au niveau des pays) donnent à voir ces flux démographiques par le seul prisme des États qui peut être vu comme un carcan. Ces flux, parce qu’ils vont s’exprimer entre de nombreuses zones vont être d’autant plus nombreux, et, présenter des amplitudes importantes qui vont conduire à sélectionner l’information à représenter. L’enjeu est ici d’éclaircir leur image (réduire l’effet spaghetti) [1], ce qui suppose généralement de ne représenter que les plus importants, ceux qui sont jugés significatifs. Ces derniers vont...

0

Ukrainian refugees welcome

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), près de 4 millions de personnes ont fuit l’Ukraine depuis le début de la guerre. Des mécanismes de protections temporaires ont été mis en place par les pays européens et les populations se mobilisent pour aider et accueillir les réfugiés à travers toute l’Europe. Mais, même si tous les pays du continent sont mobilisés, d’un point de vue géographique, c’est bien les pays limitrophes, en première ligne, qui assurent prioritairement l’accueil. Sur 4 millions de réfugiés, 2.2 million se trouvent aujourd’hui en Pologne, 560 000 en Roumanie, 380 000...

0

Prendre la route de Bamako pour QGIS via le Plugin OSM

Aujourd’hui, nous recevons Joseph Benita, ancien travailleur humanitaire reconverti dans la gestion de l’information au service des humanitaires et surtout dans la cartographie et la mise en place de SIG pour ceux-là. Joseph couvre notamment le Sahel depuis quelques années. C’est pourquoi il nous montre comment récupérer les routes de Bamako. Nous lui laissons la parole… Chercher des données pour faire des cartes, de la géographie est devenu avec internet, un travail à temps plein de recensement des sites avec les grands classiques, largement connus et les petites pépites qu’on se refile entre collègues. Au rang des bases de données...

0

Je demande la route, d’OSM

 « Je demande la route » est une expression courante utilisée en Afrique noire (et peut-être ailleurs) pour indiquer à l’assistance qu’on souhaite partir, qu’on veut « prendre la route », autrement dit « aller vers la route » – on y dit d’ailleurs : « aller en route » (pour attraper un taxi, un véhicule). Bref. Dans le présent billet, il ne s’agit pas d’aller vers la route, mais plutôt de faire venir la route à soi, enfin, de télécharger un fichier de routes (ou autre) depuis un serveur distant pour réaliser rapidement une cartographie d’un réseau de routes,...

0

AR9 (carto)graphies et (géo)visualisation de Données

Ce billet reprend des éléments de la proposition d’axe de recherche « (carto)graphies et (géo)visualisation de Données » [accéder au site] rédigée collectivement par une équipe pluridisciplinaire de porteurs et porteuses composée de Françoise Bahoken, Anne-Christine Bronner, Étienne Côme, Robin Cura, Nicolas Lambert et Boris Mericskay, pour le renouvellement du GdR MAGIS (2022-2027) du CNRS. Présentation Le renouvellement pour 5 ans du Groupement de recherche du CNRS sur les Méthodes et Applications pour la Géomatique et l’Information Spatiale (GdR MAGIS) donne lieu à un nouvel axe de recherche (AR) dédié aux (carto)graphies et (géo)visualisations de données (AR9) ; le texte...

0

Observable pour les géographes

Camarades cartographes, depuis plus d’un an, je réalise des cartes et des visualisations de données avec Observable. Cet outil 100% en ligne basé sur la langage javascript, mis en place notamment par Mike Bostock, l’inventeur de d3.js, est selon moi une véritable révolution dans le monde de la dataviz. Dans la vidéo ci-dessous, j’essaie d’expliquer ce que j’ai compris de cet écosystème et pourquoi je considère que cet environnement est idéal pour créer des cartes statiques, animées et interactives. Vos retours sont les bienvenus. Le notebook montré dans cette vidéo est disponible ici.

4

Drôle de planète

Mais sur quelle drôle de planète vivons-nous ? Une planète dans laquelle 11 300 000 000 000 $ (9 400 milliards d’euros) sont dissimulés dans des paradis fiscaux. Un argent de la triche fiscale qui se mélange avec l’argent de la drogue et des trafics en tous genres. L’argent n’a pas d’odeur parait-il… Une somme folle. 2 % de celle-ci suffirait pour d’éradiquer la faim dans le monde. Un peu moins de 43 % permettrait d’endiguer le réchauffement climatique (voir). Et quel manque à gagner pour nos services publics, nos hopitaux, la protection sociale.   La carte présentée ici est une...

0

Et sinon, tu fais quoi dans la vie ?

Et toi, qu’est ce que tu fais comme métier ? Voilà une question qui me met bien souvent dans l’embarras, quand au détour d’une conversation, je suis amené à devoir raconter ce que je fais dans la vie. La conversation prend souvent la tournure suivante : – Et sinon, tu fais quoi dans la vie ?– Je suis cartographe.– …– …– Tu travailles à l’IGN ?– Non, au CNRS– Heu, c’est où le CNRS ?– Un peu partout, dans les universités la plupart du temps.– Ah… Mais, tu fais des cartes sur quoi ? Il y a encore des choses...

0

Migrexplorer la migration afghane

Le président de la république française a mentionné dans son allocution du 16 août [écouter] faisant suite à la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan que « (…) la déstabilisation de l’Afghanistan risque également d’entraîner des flux migratoires irréguliers vers l’Europe (…) et l’Europe ne doit pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle ». Soit. Qu’en est-il exactement ? Cette déclaration appelle en effet plusieurs interrogations, parmi lesquelles celles-ci : – est-ce que l’Europe a déjà assumé à elle seule les conséquences d’une situation similaire en Afghanistan ? – des personnes de nationalité afghane ont-elles massivement migré par...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search