Catégorie : Migrations

Cartographie des migrants, de leurs migrations, voyages. Cartographie des morts aux frontières

1

Quelle est la meilleure ligne ?

Les nouveaux environnements de représentation graphique interactive sont tout à fait intéressants et prometteurs pour cartographier des données localisées à différentes échelles. Si les efforts ont – et cela est logique – d’abord porté sur la représentation d’agrégats à des échelles locales ou internationales, moyennant différents systèmes de reprojections, ce que l’on sait encore moins, c’est qu’il est désormais possible de représenter d’une part, des données non agrégées et/ou d’autre part, des données localisées qui mettent en relation des lieux. Autrement dit, des données décrivant des échanges entre un système de lieux ou une trajectoire individuelle issue d’un enchaînement chronologique...

0

Régionalisation, circulation et accès à la résidence

La deuxième partie de l’Atlas des Migrations dans le monde est consacrée aux Espaces régionaux de libre circulation. Elle s’ouvre sur un texte de Camille Gendrot  (juriste, Univ. Paris 1 Panthéon Sorbonne/ICM) intitulé « Faciliter les mobilités » et sur deux collections de cartes inédites que j’ai réalisées et présente ci-après.   Argument : Pour cartographier les espaces régionaux retenus dans l’atlas de LC, il nous a semblé important d’examiner d’une part, les conditions de la circulation qu’ils offraient (et/ou les entraves à cette circulation pour tou.te.s ou pour certaines personnes) ; de l’autre, celles de l’installation des populations étrangères...

0

L’Atlas des migrations dans le monde (4e ed.)

Le 14 septembre dernier est parue la 4e édition de l’atlas de Migreurop, réseau euro-africain d’associations, de militant·e·s et de chercheuses et de chercheurs, dans l’objectif « de faire connaître et de dénoncer les politiques de mise à l’écart des personnes en migration ». Ce nouvel atlas, dont la réalisation est dirigée par Sara Casella Colombeau est publié chez Armand Colin comme les précédentes éditions. Il est formé de cinq grandes parties agrémentées de photos réalisées ou sélectionnées par Sara Prestianni. Il est également illustré par plus d’une soixantaine de planches composées de une à deux cartes et graphiques produit.e.s...

0

L’Afrique, un continent isolé dans la mondialisation (situation en 2018)

Indépendamment du choix crucial du système de projection à l’échelle mondiale, les cartographies de migrations mondiales réalisées à l’échelle internationale (au niveau des pays) donnent à voir ces flux démographiques par le seul prisme des États qui peut être vu comme un carcan. Ces flux, parce qu’ils vont s’exprimer entre de nombreuses zones vont être d’autant plus nombreux, et, présenter des amplitudes importantes qui vont conduire à sélectionner l’information à représenter. L’enjeu est ici d’éclaircir leur image (réduire l’effet spaghetti) [1], ce qui suppose généralement de ne représenter que les plus importants, ceux qui sont jugés significatifs. Ces derniers vont...

1

L’émigration européenne en 1951

On souligne beaucoup ces derniers temps – en le plaçant au centre des débats – le fait que les pays d’émigration contemporaine soient ceux du sud, notamment ceux d’Afrique qui provoqueraient un afflux important de réfugiés en direction du Nord, en direction de l’Europe de l’Ouest. C’est entre autres oublier qu’il fut un temps, pas si ancien que cela, c’était plutôt les populations du Nord, en particulier celles d’Europe occidentale qui émigraient en direction de pays du sud. La carte ci-dessous a été réalisée à partir d’informations disponibles dans le « … Rapport présenté par le Directeur Général au Conseil...

0

L’exil cartographié par (et de) Émile Giffault

Aujourd’hui nous accueillons Gaëlle Sutton, cartographe indépendante spécialisée dans la gestion des risques naturels et passionnée de climatologie et de l’Arctique. Gaëlle nous présente l’une de ses très belles cartes reprenant la cartographie de l’exil du cartographe Émile Giffault. Nous lui laissons la parole… A l’occasion du Mapvember (édition 2021, organisée sur Twitter par le cartographe Topi Tjukanov), j’ai repris une carte d’Émile Giffault (1850-1906), cartographe et géographe, réalisée lors de son exil en Nouvelle-Calédonie. L’exil forcé d’Émile Giffault En 1871, Émile Giffault prit part aux événements de la Commune. En juin 1872, il fut accusé d’avoir participé à l’incendie...

0

La France, seul pays des droits de l’homme ?

La revue De Facto propose un dossier intitulé Et si la France se retirait des conventions internationales ? », coordonné par Émeline Zougbédé, Ségolène Barbou des Places et Michel Agier, à l’intérieur duquel figure l’article « « France, pays des droits de l’homme ». Ce qu’en disent les conventions et accords » auquel j’ai participé. Extrait.   Certaines voix déplorent régulièrement que la souveraineté de la France en matière de gouvernance des migrations est contrainte par un sérail de conventions internationales. C’est oublier que la France, loin d’être le seul pays des droits de l’homme, conclut aussi des accords de...

0

Ukrainian refugees welcome

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), près de 4 millions de personnes ont fuit l’Ukraine depuis le début de la guerre. Des mécanismes de protections temporaires ont été mis en place par les pays européens et les populations se mobilisent pour aider et accueillir les réfugiés à travers toute l’Europe. Mais, même si tous les pays du continent sont mobilisés, d’un point de vue géographique, c’est bien les pays limitrophes, en première ligne, qui assurent prioritairement l’accueil. Sur 4 millions de réfugiés, 2.2 million se trouvent aujourd’hui en Pologne, 560 000 en Roumanie, 380 000...

0

Migrexplorer l’émigration ukrainienne

Les populations ukrainiennes sont actuellement jetées sur les routes de l’émigration en raison d’une guerre totalement injuste et asymétrique, à laquelle elles sont confrontées. Certains observateurs des données ont d’ailleurs mentionné que plus d’un million de personnes ont émigré depuis le début des attaques russes. D’autres cartographient, au fil de l’eau, si on peut dire, ces mouvements de populations associés aux enjeux géopolitiques qu les sous-tendent. Avant cela, il nous semble intéressant de s’interroger avant tout sur l’émigration ukrainienne récente. Les ukrainien.ne.s d’aujourd’hui ont-ils eu l’habitude d’émigrer ? Une « bonne carte » valant plus qu’un long discours, pour paraphraser...

0

[Book] Atlas in a Day:migration

En voilà une jolie expérience de cartographie collective pour produire un Atlas sur le sujet général des migrations. Le 5 octobre 2019, près d’une cinquantaine de cartographes situés en Amérique du Nord, au Panama et en Nouvelle-Zélande se sont réunis autour du collectif Guerrilla Cartography pour résoudre un défi : produire un atlas en 24h chrono intéressant les migrations, toutes les migrations quel que soit leur thème. L’Atlas in a Day:Migration ainsi produit est composé de 43 cartes réalisées sur différents supports (numériques, papier, etc.) à l’aide d’outils variés : logiciel, crayons de couleur, aquarelles, fil à broder, … Si...

0

Migrexplorer la migration afghane

Le président de la république française a mentionné dans son allocution du 16 août [écouter] faisant suite à la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan que « (…) la déstabilisation de l’Afghanistan risque également d’entraîner des flux migratoires irréguliers vers l’Europe (…) et l’Europe ne doit pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle ». Soit. Qu’en est-il exactement ? Cette déclaration appelle en effet plusieurs interrogations, parmi lesquelles celles-ci : – est-ce que l’Europe a déjà assumé à elle seule les conséquences d’une situation similaire en Afghanistan ? – des personnes de nationalité afghane ont-elles massivement migré par...

0

[Appli] D’où venons-nous ?

D’où venons-nous ? (« Where We’re From ») est le titre d’une application de géo visualisation de migrations internationales récemment mise en ligne par l’Organisation des migrations internationales (OIM, 2021) et développée par Locus Insight, une agence de datavisualisation. La particularité de cette application est de représenter l’effet de ces migrations sous la forme d’une carte par points (dotmap), en mobilisant les données géographiques de Natural Earth data pour cartographier les statistiques des Nations Unies, en l’occurrence l’International Migrant Stocks que nous connaissons maintenant bien [voir notamment MigrExplorer], pour l’année 2017. L’application décrit ainsi la présence étrangère [voir] sous la forme de...

0

[Book] 7963. e-psychogéographie d’un exil

Aujourd’hui dans #Néocarto, nous recevons Franck Burns [sous pseudonyme, l’auteur souhaitant garder l’anonymat]. Franck est sociétaire du Rêve de la Sardine et « arpenteur polymorphe des silences » comme il se définit lui-même. Il nous a contactés pour nous présenter son projet d’une (carto)graphie littérale singulière issu du récit du voyage d’un jeune mineur guinéen entre Conakry et Marseille. Nous lui laissons la parole. « Je hais les voyages et les explorateurs, … » « “ Je hais les voyages et les explorateurs, et voilà pourtant que je m’apprête à ”… En débutant ainsi « Tristes Tropiques » Claude Lévy-Strauss...

3

#CarteBlanche sur la migration syrienne

Imaginez que vous avez Carte Blanche. Vous aussi, vous pouvez alors jouer à manipuler les cartes sur les migrations, en prenant l’exemple de la cartographie de la migration syrienne (2015), telle que présentée ici. Un exercice cartographique interactif (accessible aux élèves de collège dès la 4ième) vous est proposé, dans l’objectif d’aborder le double sujet de la migration internationale et de  (sa) data visualisation. L’idée est de susciter l’échange sur des ressorts de la production cartographique sur des migrations sous un angle ludique, mais avec une ambition informative claire sur l’intention d’un.e cartographe en lien avec le message reçu /...

0

L’Union européenne tisse sa toile

– English below – Camarades cartographes, je partage ici cette carte réalisée l’année dernière pour illustrer un article paru dans le numéro 29/30 de la revue The Large Glass Journal éditée par le musée d’art contemporain de Skopje en Macédoine du  Nord. Cette carte a une double histoire. Premièrement, elle est inspirée d’une carte réalisée en 2013 par Olivier Clochard (MIGRINTER) intitulée Où est la frontière ?  (carte de gauche) sur laquelle il avait eu l’idée lumineuse de ne faire figurer que des points localisant les centres de rétention et une ligne symbolisant les limites de l’espace Schengen. En faisant disparaître les...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search