Catégorie : Reflexion

Réflexions sur la néocartographie

0

Le Cartogramme par points/The Dot Cartogram

Des petits points, des petits points, encore des petits points … Souvenez-vous, on vous l’avait dit qu’on travaillait sur des points, des petits points, encore des petits points. Quelques années plus tard, l’article qui présente l’intégralité de ce travail est enfin paru, dans la revue Cybergéo [ici] et décliné en plusieurs formats. Il est disponible dans l’environnement Rstats [là] permettant de reproduire l’ensemble des cartes publiées dans l’article, ainsi qu’en Javascript dans Observable : un cartogramme par points interactif et animé pour simplement jouer avec les paramètres est accessible sur un notebook [par ici] ; il est également implémenté dans...

1

L’échelle, sur une carte du monde

Pourquoi est-il préférable de ne pas mettre d’échelle (géo)graphique sur une carte du monde ? Ce billet est une traduction en français et légèrement adaptée de l’expérimentation réalisée en anglais sur le sujet par Nicolas Lambert ; elle est par ailleurs accessible en version interactive ici Si l’ajout d’une barre d’échelle graphique sur les cartes est essentiel à l’échelle locale, il est très discutable à l’échelle globale. En effet, selon la projection choisie, la longueur de la barre est susceptible de varier en fonction de la latitude, de sorte que l’échelle n’a pas la même valeur en tous points de...

0

AR9 (carto)graphies et (géo)visualisation de Données

Ce billet reprend des éléments de la proposition d’axe de recherche « (carto)graphies et (géo)visualisation de Données » [accéder au site] rédigée collectivement par une équipe pluridisciplinaire de porteurs et porteuses composée de Françoise Bahoken, Anne-Christine Bronner, Étienne Côme, Robin Cura, Nicolas Lambert et Boris Mericskay, pour le renouvellement du GdR MAGIS (2022-2027) du CNRS. Présentation Le renouvellement pour 5 ans du Groupement de recherche du CNRS sur les Méthodes et Applications pour la Géomatique et l’Information Spatiale (GdR MAGIS) donne lieu à un nouvel axe de recherche (AR) dédié aux (carto)graphies et (géo)visualisations de données (AR9) ; le texte...

0

Le charme d’Herbin

L’Alphabet plastique d’Herbin, j’ai dû le redessiner et par conséquent essayé d’en savoir un peu plus pour pouvoir le présenter rapidement. Morceau choisi. « Comme la musique, la peinture a son propre alphabet qui servira de base à toutes les combinaisons de couleurs et de formes ». Auguste Herbin (1949). L’alphabet plastique d’Herbin L’Alphabet plastique d’Herbin (1882-1960) est un abécédaire « plastique » composé de cinq formes géométriques, des 26 lettres de l’alphabet, des 7 notes de musique et d’un ensemble de couleurs nuancées. La combinaison (lettre/note, forme, couleur) permet de créer des œuvres picturales d’apparences abstraites parce que fondées...

0

Cartographier la compétition économique mondiale

Aujourd’hui, dans Néocarto, nous accueillons Arnold Platon qui est diplômé en architecture et travaille actuellement en tant que projeteur 3D en France. Arnold réalise à son compte (voir exemples) des projets de dataviz et de cartographie sur des thèmes liés à l’Europe (surtout l’Union Européenne), sur son pays d’origine (la Roumanie), sur les langues et sur l’étymologie. Nous lui laissons la parole. Depuis peu apparaissent, particulièrement dans les publications dites « anglo-saxonnes », des comparaisons cartographiques de la République Populaire de Chine et des États-Unis vues à travers le prisme des échanges commerciaux mondiaux. Le schéma proposé est simple : on prend...

Image des flux dans le geoweb 0

L’image des flux spatialisés dans le geoweb

L’apparence des cartes thématiques et leur style sont fondamentaux dans la réception du message qu’elles véhiculent. La communication d’une information de flux par voie cartographique, y compris sur le support géonumérique, ne saurait se départir de la sémiotique qui permet de rendre les cartes (du web) signifiantes. Il importe en effet de rappeler l’importance du langage dans la transmission de l’information en général qui s’appuie sur les composantes de l’image (implantation spatiale), celle des types de flux mis en carte. Aussi le rôle joué par la composante de l’image et l’application de variables rétiniennes aux formes graphiques linéaires perçues. La...

0

Cartographier les émissions de gaz à effet de serre #3/3

Ce billet est le numéro 3 d’une série [Voir #1 et #2] proposée par Cédric Rossi, pour explorer la fabrication d’une carte des émissions de gaz à effet de serre, nationale, puis européenne. Les données SEQE-UE Lors de la publication de la première version de la carte (voir le 1er billet) plusieurs commentaires relevaient des inexactitudes de la base de données source. Un responsable RSE m’a ainsi contacté en me disant qu’ils avaient confondu kilogrammes et tonnes (!) lors de la déclaration, et il est vite devenu évident que le problème était le même pour d’autres. À l’inverse, certains émetteurs...

0

Cartographier les émissions de gaz à effet de serre #1/3

Aujourd’hui nous recevons Cédric Rossi, ex-CTO d’une startup d’urbanisme, en reconversion dans la cartographie engagée. Cédric nous propose une série de trois billets formant une superbe exploration de la fabrication d’une carte des émissions de gaz à effet de serre, nationale puis européenne dont nous avions beaucoup parlé sur les réseaux sociaux. Nous lui laissons la parole. Début février, un ami m’a demandé si je pouvais lui préparer une carte « vite fait » pour répondre à un appel d’offres. Il s’agissait de cartographier les émissions de CO₂ recensées dans le Registre des émissions polluantes (base IREP) du ministère de la Transition...

0

A propos des ordres de grandeur

Camarades cartographes, les chiffres viennent de paraître. L’homme le plus riche du Monde, Jeff Bezos, possède à lui seul 177 milliards de dollars, talonné de près par Elon Musk et ses 151 milliards de dollar. Faramineux n’est-ce pas ? Mais que représentent vraiment ces chiffres ?  Que représente vraiment un million ? Un milliard ? Cent milliards ? Pas si facile de se représenter concrètement ces ordres de grandeur dans nos cerveaux qui ne sont pas faits pour cela. En visualisant ces chiffres sur un simple graphique, que constatons-nous ? Que finalement, un million c’est très peu par rapport à...

0

MigrExploreR la migration mondiale

« … des gens, des milliers de personnes, pas des médusesou des grappes d’algues jaunes mais des gens, petites grandes vieillestoutes qualités de personnes, qui dépérissent et qui périssent,et longtemps vont mourir dans des garrots de frontières,en bordure des nations, des villes et des États de droit… » (Patrick Chamoiseau, Frères migrants)   De tous temps les Hommes ont migré. Et ils ne sont d’ailleurs par les seuls. Les animaux, les plantes, les idées, les biens alimentaires ou les simples consommables ont eux aussi, toujours migré, pour notre consommation courante, nos loisirs. Les personnes que nous sommes aujourd’hui sont le...

1

Géo-graphie des circulations maritimes

Supposons que l’on souhaite cartographier de manière cohérente les mouvements des transports maritimes. Ce billet présente une communication à SAGEO’2016. Elle décrit une famille de solution apportée au problème général de l’effet spaghetti surgissant inévitablement lors de la cartographie de matrices de flux denses. Cette solution consiste à agir sur le fond de carte (maillage de la zone d’étude) afin de le rendre cohérent avec le fond de la carte (une circulation maritime) ; elle relève donc du traitement de l’information géographique sous-jacente à la cartographie de ces flux maritimes. Trois types d’approches sont en effet envisageables pour cartographier un...

0

Les cartes vous manipulent ?

Camarades cartographes, nous sommes heureux d’accueillir dans Néocarto, Marie Dougnac, étudiante à l’ENS de Lyon, qui tente de faire voir la géographie autrement sur sa chaîne Youtube : Archipel. Sachez que vous pouvez aussi la retrouvez tweeter sous le pseudo @BoussoleGeo. Neocarto : Bonjour Marie, quel est le but de ta chaîne youtube ? MD : Son but est de montrer que non, la géo n’est pas une matière théorique et rébarbative consistant à apprendre des atlas par cœur. Au contraire, c’est une discipline concrète, utile, et présente partout dans notre quotidien ! Neocarto : Comment t’y prends-tu pour expliquer...

0

Tout est question de point de vue

Camarades cartographes, je le répète assez souvent de billet de blog en billet de blog, quelles que soient les méthodes et techniques utilisées, et quelles que soient leur complexité, toute carte résulte avant tout d’un processus intentionnel de communication. Les cartes ne sont en effet pas des miroirs reflétant le monde réel mais des constructions intellectuelles basées sur des hypothèses, des parti pris, des savoirs et des savoir-faire. C’est la fameuse trahison des images racontée par René Magritte dans son célèbre tableau (qui inspira d’ailleurs, pour cette raison, le nom du logiciel de cartographie… Magrit). Bref, la carte n’est pas...

0

Carto et chorégraphie #2. Le langage

Ce billet participe d’une courte série souhaitant examiner les modalités de représentation graphique du mouvement individuel en mettant en parallèle ceux d’un danseur (du répertoire classique) et ceux d’une personne circulant librement ou non dans un espace géographique.  Pourquoi ? Parce que ça peut toujours servir … (image d’illustration : crédit F. Bahoken, 2017) Ce second billet porte sur les primitives du langage de la cartographie et de la chorégraphie qui servent à la graphie / notation du mouvement. L’objectif est d’essayer de comparer leurs formalisations en prenant l’exemple de quelques objets communs dans les deux disciplines. PARALLÈLES : La cartographie...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search