Catégorie : Flux

0

Géovisualiser des stocks comme des flux

Une carte de flux est traditionnellement réalisée à partir de données archivées dans un tableau croisé, que l’on nomme une matrice de flux. Par convention, par chez nous du moins, sont mentionnées en lignes les entités d’origine et en colonnes, celles de de destination. Le croisement d’une ligne et d’une colonne décrit une quantité transferée depuis une entité d’origine vers une entité de destination. Cette matrice est donc composé de deux grandes parties exploitables dans un processus de cartographique : – une partie centrale, son cœur, qui décrit cette quantité transférée entre les couples d’origine-destination ;– une partie périphérique, les...

0

MigrExploreR (3) pour géovisualiser un flux de populations étrangères

« La grande vie nous a plongé dans sa grande cohueHors y’a pas d’étranger y’a que des inconnusYé yé yé yé la – Yé yé yé yé la Solidarité voila c’est ce qu’on est venu demanderLa beauté n’a pas de frontières, la frontière n’a pas de cotés, … »(M, Toumani et Sidiki Diabaté, Fatoumata Diawara, Solidarité, 2007) Comment explorer/visualiser le déplacement de populations depuis un pays vers un autre, selon leur genre et cela, entre tous les pays du Monde à plusieurs dates ? Vaste sujet … La troisième piste que nous explorons dans ce billet à deux voix ambitionne de...

0

Le Flowmapper de Tobler (1979)

PREAMBULE : L’un des objectifs du programme Tribute to Tobler (TTT) consiste à permettre de mobiliser facilement différentes méthodes d’analyse et de cartographie proposées par Waldo Tobler, telles que présentées dans ses articles et supports de communication. Les méthodes et concepts qu’il a mobilisés ont souvent été illustrés par des données analysées à l’aide de programmes développées par l’auteur lui-même, souvent mis à disposition dans une extraordinaire démarche d’ouverture. Il est dès lors possible de les remobiliser voire de les étendre.Atteindre cet objectif de reproductibilité d’analyses anciennes, souvent complexes dans leur exposé et dans leur mise en œuvre suppose d’une...

0

Quelles technologies pour visualiser des flux ?

On ne peut que se réjouir de ce que la cartographie des interactions territoriales, sous la forme de carte flux, participe aujourd’hui pleinement des nouvelles fabriques de la carte, celles qui sont propres au geoweb. Les nouveaux outils – qui à force d’être nouveaux, le sont de moins en moins – apparaissent désormais appropriés par la communauté des géomaticien.ne.s – cartographes – Voir à ce sujet ce billet le blog du Master géonumérique ici. La compétence en développement  largement reconnue comme essentielle pour la manipulation quotidienne de données localisées, l’est désormais pour les données bi localisées, de type flux OD...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search