Catégorie : Articles

Billets liés à des articles

0

Le Cartogramme par points/The Dot Cartogram

Des petits points, des petits points, encore des petits points … Souvenez-vous, on vous l’avait dit qu’on travaillait sur des points, des petits points, encore des petits points. Quelques années plus tard, l’article qui présente l’intégralité de ce travail est enfin paru, dans la revue Cybergéo [ici] et décliné en plusieurs formats. Il est disponible dans l’environnement Rstats [là] permettant de reproduire l’ensemble des cartes publiées dans l’article, ainsi qu’en Javascript dans Observable : un cartogramme par points interactif et animé pour simplement jouer avec les paramètres est accessible sur un notebook [par ici] ; il est également implémenté dans...

1

Penser un monde sans frontières depuis l’Afrique

Ce n’est pas tous les jours que je peux me vanter d’être la co-autrice d’un document signé de la main d’Achille Mbembé, historien et politologue camerounais, diplômé de l’université Panthéon-Sorbonne Paris 1 et de Sciences Po Paris, avant d’être professeur d’histoire (de l’Afrique) aux États-Unis. Éminent penseur francophone sur l’Afrique post-coloniale et le pouvoir, il tire sa notoriété notamment de son esprit critique sur la décolonisation, les relations France-Afrique et le pouvoir de l’ancien colon français ; esprit qu’il exerce aujourd’hui en vrai globe penseur » depuis Johannesburg où il est installé. Cette opportunité m’a été proposée par Migreurop, pour...

0

Je viens de ou bien je vais à Yaoundé ?

[UPDATE] 3 juin 2023. L’ouvrage Villes enchantées coordonné par Raphaël PIERONI et Jean-François STASZAK a reçu le Prix du livre de géographie (étudiants, lycéens) 2023 !!! Un grand bravo !Suis fière d’y avoir un peu participé avec la chanson dont il était question dans ce billet.   Dans ce court billet, comme dans le texte auquel il fait référence, s’il n’y a point de cartographies, ni de cartes et ni même d’images, il est tout de même questions de migrations. Ces migrations diffèrent cependant de celles que j’ai maintenant l’habitude d’examiner, car elles sont locales et concernent le cœur de...

0

La France, seul pays des droits de l’homme ?

La revue De Facto propose un dossier intitulé Et si la France se retirait des conventions internationales ? », coordonné par Émeline Zougbédé, Ségolène Barbou des Places et Michel Agier, à l’intérieur duquel figure l’article « « France, pays des droits de l’homme ». Ce qu’en disent les conventions et accords » auquel j’ai participé. Extrait.   Certaines voix déplorent régulièrement que la souveraineté de la France en matière de gouvernance des migrations est contrainte par un sérail de conventions internationales. C’est oublier que la France, loin d’être le seul pays des droits de l’homme, conclut aussi des accords de...

0

Migrexplorer l’émigration ukrainienne

Les populations ukrainiennes sont actuellement jetées sur les routes de l’émigration en raison d’une guerre totalement injuste et asymétrique, à laquelle elles sont confrontées. Certains observateurs des données ont d’ailleurs mentionné que plus d’un million de personnes ont émigré depuis le début des attaques russes. D’autres cartographient, au fil de l’eau, si on peut dire, ces mouvements de populations associés aux enjeux géopolitiques qu les sous-tendent. Avant cela, il nous semble intéressant de s’interroger avant tout sur l’émigration ukrainienne récente. Les ukrainien.ne.s d’aujourd’hui ont-ils eu l’habitude d’émigrer ? Une « bonne carte » valant plus qu’un long discours, pour paraphraser...

0

[TTT] Traductions

Préambule : Le projet Tribute to Tobler (TTT) s’intéresse aux différents éléments de la production scientifique de Tobler. L’un d’entre eux concerne les textes de l’auteur, ceux qui ont été publiés dans des revues mais aussi ses notes de recherches et autres documents non publiés. Si les textes peuvent être examinés selon différentes perspectives, l’une d’entre elles concerne leur traduction en français. Une série TTT – traductions, réalisée en collaboration avec Laurent Beauguitte, s’ouvre ainsi avec ce premier texte de Tobler (1969). [Voir] Update : cette série TTT – traductions fait désormais l’objet d’une collection HAL visant à rassembler tous...

0

Cartographier la compétition économique mondiale

Aujourd’hui, dans Néocarto, nous accueillons Arnold Platon qui est diplômé en architecture et travaille actuellement en tant que projeteur 3D en France. Arnold réalise à son compte (voir exemples) des projets de dataviz et de cartographie sur des thèmes liés à l’Europe (surtout l’Union Européenne), sur son pays d’origine (la Roumanie), sur les langues et sur l’étymologie. Nous lui laissons la parole. Depuis peu apparaissent, particulièrement dans les publications dites « anglo-saxonnes », des comparaisons cartographiques de la République Populaire de Chine et des États-Unis vues à travers le prisme des échanges commerciaux mondiaux. Le schéma proposé est simple : on prend...

2

Le langage du moment est pour quelle carte ?

La mention de Mapquote, dans l’article « C’est le langage du moment : comment les nouvelles cartes redessinent le monde » publié dans l’édition Abonnés du Monde datée de ce jour m’a invitée à une petite réflexion (que je livre ici à chaud), sur la réception des cartes et cartographies contemporaines par différentes communautés. Les cartes du moment L’article propose, comme son nom l’indique, un point sur le langage du moment que je comprends comme la communication par voie cartographique sur le « monde » qui nous entoure (celui de tout le monde ? du monde entier ? de notre monde ?),...

1

[Expo] Migrations en images

Une petite exposition de cartes et images coordonnée par Olivier Clochard, Gilles Dubus et Nelly Martin et intitulée Migrations en images est (probablement encore) actuellement visible à La bibliothèque Baulieu, à Poitiers. Initialement programmée du 18 février au 28 mars 2020, elle a visiblement été prolongée suite au premier confinement (les photos présentées ont été prises à la fin du mois de septembre 2020). L’exposition apparaît comme ça, tout d’un coup à l’approche de l’entrée de la bibliothèque. Toute suspendue qu’elle est, elle file ensuite sur ce mur perforé de sorte que l’on peut regarder ces œuvres en passant son chemin...

0

Trop Moyen Orient (combien de réfugiés français dans les pays voisins ?)

Pour changer de nos ordinaires, nous accueillons aujourd’hui dans Néocarto un artiste enseignant. Julien Dupont (Kobri) est auteur de fictions radiophoniques et cartographiques ainsi que professeur d’histoire-géographie en collège, près de Lyon. Avec ses cARTes, il redessine nos espaces de vie réels et imaginaires, nous transportant, songeurs, vers d’autres ailleurs. Ses cartes explorent et imaginent à l’aquarelle des espaces aussi divers qu’un salon en période de confinement, le Groenland après la fonte de l’Inlandsis ou le dernier plan de partage de la Palestine. Elles mobilisent les ressorts de la cartographie imaginaire pour s’emparer d’un sujet par le dessin et les...

1

Quels flux représenter comment ?

Préambule : Ce billet est un rappel en version courte d’une approche classique de cartographie thématique sous la forme de flux origine-destination, que j’ai déjà pu présenter à plusieurs reprises dans différents contextes (voir réf. en fin de billet). Que les initi.é.e.s m’en excusent. Si je propose cette version – billet, c’est pour rappeler ces bases (histoire que l’on sache bien de quoi on parle, parce que cela va nous servir pour la suite) sur lesquelles Nicolas lambert et moi-même nous penchons en particulier dans le cadre du programme Tribute to Tobler TTT pour ré-examiner la partie des travaux de...

0

Le temps, au temps des graphes du Covid-19

Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit :  » Souviens-toi ! Charles Beaudelaire, “l’Horloge”, les Fleurs du mal Le temps semble vraiment important en cette période de confinement, entre le temps qui passe, celui qu’il fait, le temps qui dure ou la perception d’un temps, infini, la répétition du temps ou plutôt la (non) fréquence des événements, la mémoire de nos déplacements jadis récurrents, l’ancienne périodicité de nos vies … bref, tout ce temps de réflexion sur notre gestion du temps pendant ce confinement apparaît aussi crucial que la gestion de notre espace, que la mise...

0

L’art est dans la cARTe !

Une fois n’est pas coutume, nous accueillons aujourd’hui dans Néocarto, une artiste. Ghislaine Escande est artiste peintre et plasticienne. Avec ses cARTes, elle redessine le Monde et bien plus que cela. Elle nous fait voyager… Nous lui laissons la parole. Je vois que sur votre blog il est question d’analyses cartographiques, de migrants et de  migrations, alors je vais tenter une analyse d’une de mes œuvres qui parle de migration. Et donc de voyages et d’évasion. « J’ai choisi de vous présenter Par tous les chemins, une œuvre réalisée en 2017. Format 100 cm x 100 cm. Peinture acrylique sur...

2

Le coronavirus, sur ses webmaps et ses graphes

La pandémie actuelle du coronavirus donne l’opportunité aux (néo)cartographes de proposer des cartes permettant de visualiser les dégâts, l’extension géographique de son influence, les motifs de sa diffusion, avec parfois une profondeur temporelle. Cette production cartographique apparaissant notable, une page récapitulative leur est d’ailleurs consacrée sur le blog collectif de Cartographie(s) numérique(s). L’impressionnant recensement d’images de toutes sortes et de toutes provenance que Sylvain Genevois (2020) propose a « (…) notamment pour [ambition de] développer la prévention auprès des populations. Au delà de l’exemple du coronavirus comme symbole des paniques de notre siècle, l’article vise à esquisser une réflexion sur...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search