Cartographie(s) « extrudée(s) »

English below

Extrusion, n.f. Procédé de mise en forme des matières plastiques, qui consiste à pousser la matière à fluidifier à travers une filière. Synonyme : Boudinage. (https://www.larousse.fr)

Camarades cartographes, « profitant » de ces jours de confinement forcés et du fait d’un emploi du temps modifié, je me suis lancé dans quelques expérimentations graphiques (plus ou moins concluantes) dans mon langage de prédilection : R. En effet, féru des représentations cartographiques vintages, et notamment celles du début de l’informatique, j’ai essayé de reproduire ces fameuses cartes dites « extrudées » (ou en prismes) dont la paternité revient apparemment à George F. Jenks  – et non à Waldo Tobler comme je le pensais auparavant, merci Laurent Jégou pour la référence [voir] – que vous connaissez sûrement pour sa fameuse méthode de discrétisation. Même si plusieurs outils permettent déjà de produire ce genre de représentation, j’ai voulu en réaliser un moi même dans le but d’obtenir des cartes dans un style épuré et 100 % vectoriel pour pouvoir les importer et les modifier dans un logiciel de dessin.

Pour cela, j’ai commencé à développer le package R mapextrud qui propose deux principales fonctions. La fonction deform() qui permet de mettre le fond de carte en perspective, et la fonction extrude() qui permet de réaliser la carte extrudée. Notons que nous sommes là encore au stade de l’expérimentation. Le programme reste très lent et produit encore des images imparfaites.

Le résultat est le suivant :

Notez aussi que cette méthode permet des rendus assez sympas sur les cartes lissées avec un aspect « culture en terrasses ». En voici une réalisée à partir des données d’exemple du package R SpatialPosition sur les lits d’hôpitaux à Paris.

 

Notez enfin que cette méthode s’applique aussi facilement à des grilles régulières, comme le montre cette représentation sur la population mondiale réalisée, elle aussi, avec le package. 

Au delà de ces expérimentations informatiques, reste la question du sens. D’un point de vue sémiologique, l’extrusion de polygones aux tailles et formes hétérogènes n’est pas sans poser quelques questions. Faut-il faire varier la hauteur des polygones ou leurs volumes ? Il ne semble pas y avoir de consensus sur ce point. Soyez prudents…

Bref, notez bien que le travail présenté ici est un travail en cours. Les paramètres et les fonctions du package sont encore susceptibles de bouger. Une fois le package stabilisé (si j’y arrive), celui-ci sera mis en ligne sur le CRAN et je vous en informerai via un nouveau billet de blog. Mais d’ici là, si vous voulez contribuer pour améliorer le travail déjà effectué, n’hésitez pas (Pull request, etc). Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin, comme dit le proverbe africain.

Vous pouvez installer le package dans R en tapant ceci : devtools::install_github(« neocarto/mapextrud »)
Vous pouvez accéder au code source ici  : [voir ]
Et à la documentation ici : [voir


Ce travail a été réalisé dans le cadre d’un projet de recherche pluri-disciplinaire
TTT (Tribute To Tobler)


— English version —

Building « Extruded » map(s) in R

Extrusion, noun. The process of forming something by forcing or pushing it out, especially through a small opening. (https://dictionary.cambridge.org)

Comrades cartographers, « taking advantage » of these days of forced confinement and because of a modified schedule, I launched into some graphic experiments (more or less conclusive) in my favourite language: R. In fact, as a fan of vintage cartographic representations, especially those from the early days of computer science, I tried to reproduce these famous « extruded » (or prism) maps whose authorship apparently belongs to George F. Jenks – and not Waldo Tobler like I thought before, thank you Laurent Jégou for the reference [see] – who you probably know for his famous method of discretization. Even if several tools already allow to produce this kind of representation, I wanted to make one myself in order to obtain maps in a sober and 100 % vectorial style to be able to import and modify them in a drawing software.

For this, I started to develop the R mapextrud package which offers two main functions. The deform() function which allows to put the basemap in perspective, and the extrude() function which allows to make the extruded map. Note that we are still at the experimentation stage. The program remains very slow and still produces imperfect images.

The result is as follows:

Note also that this method allows for quite nice renderings on smoothed maps with a « terrace cultivation » aspect. Here is one made from the example data of the R SpatialPosition package on hospital beds in Paris.

Finally, note that this method is also easily applied on regular grids, as shown in this representation of the world population also made with the package. 

Beyond these computer experiments, the question of meaning remains. From a « semiological » point of view, the extrusion of polygons with heterogeneous sizes and shapes is not without asking some questions. Is it necessary to vary the height of the polygons or their volumes? There does not seem to be a consensus on this point. Be careful…

In summary, please note that the work presented here is a work in progress. The parameters and functions of the package are still subject to change. Once the package will be stabilized (if I can), it will be put online on the CRAN and I will inform you about it via a new blog post. But until then, if you want to contribute to improve the work already done, don’t hesitate (Pull request, etc). Alone we go faster, together we go further, as the African proverb says.

You can install the package in R by typing this: devtools::install_github(« neocarto/mapextrud »)
You can access the source code here: [voir ]
And to the documentation here: [voir


This work was done as part of a multi-disciplinary research project called
TTT (Tribute To Tobler)




Billets TTT liés / linked blog post


Nicolas Lambert

Ingénieur de recherche CNRS en sciences de l'information géographique. Membre de l'UMS RIATE et du réseau MIGREUROP / CNRS research engineer in geographical information sciences. Member of UMS RIATE and the MIGREUROP network.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search