Reviewer un #mapfail : mosaïque de variantes (3/3)

Mots-clés : cartographie statistique, choroplèthe, représentation, sémiologie, grain, texture-structure. #cartostats #semio

————

Ce billet est le troisième et dernier d’une petite série présentant la review d’un #mapfail  sur une carte, dont le procédé de représentation est incorrect, d’un point de vue sémiologique. Il vient à la suite de celui-ci et de celui-ci listant respectivement les problèmes de sémiologie identifiés et la principale solution : l’utilisation de la variable visuelle (v.v.) Valeur.

Ce billet présente les 56 possibilités minimales de variantes à la la carte d’origine : la 1ère possibilité de variante est un aplat en niveaux de gris – variation d’intensité de la teinte – sur fond blanc, la seconde étant la même carte sur un fond gris, et ainsi de suite.

Les variantes ne mobilisent que les v.v. choisies pour réaliser la carte d’origine. Le fond de la carte étant grisé, les variantes proposent donc systématiquement un fond gris et un fond blanc (choix personnel), sauf une d’entre elles (autre choix personnel qui constitue l’exception qui confirmera la règle).

 Fig. 8. Mosaïque de variantes

Pour en savoir plus sur la construction de ces légendes, et visualiser des cartes combinant la Valeur et la Couleur, lire la suite en page 2/2.

 


Billets liés :

– Eviter un #mapfail : Tableau récapitulatif

– Reviewer un #mapfail : Le.s problème.s (1/3)

– Reviewer un #mapfail : Solution envisageable (2/3)

 


Françoise Bahoken

Géographe et cartographe, Chargée de recherches à l'IFSTTAR et membre-associée de l'UMR 8504 Géographie-Cités.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.