[BILLET] Faites vos cartes avec Magrit !

magrit_visuel2

Camarades cartographes, je suis heureux de vous annoncer la sortie de l’application Magrit.

Qu’est ce que Magrit ?

« Magrit » est une application de cartographie thématique en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE [VOIR]. Cet outil permet de réaliser des cartes statistiques directement dans votre navigateur web, quel que soit votre système d’exploitation (Mac OS, Windows, Linux, … ), et cela  à partir de vos propres données. La plupart des modes de presentations classiques sont proposés et largement configurables (cartes en proportion, cartes choroplèthes, typologies, etc.). D’autres modes de représentation, plus innovants, sont également disponibles (anamorphoses, lissages, discontinuités, carroyages, etc.). Outre les fonctionnalités de représentation de l’information à proprement parler,  de nombreuses possibilités inhérentes à la réalisation cartographique sont également offertes par l’outil : choix et paramétrage de la projection, rotation du fond de carte, ajout d’éléments d’habillage (graticule, flèches, textes, labels, …), etc. In fine, Magrit entend couvrir au maximum les besoins du cartographe en terme de représentation de l’information cartographique, et se veut donc une sorte de couteau suisse cartographique, interopérable avec les autres outils du marché (SIG ou DAO).

magrit_fonctionnalites2

Pourquoi « Magrit » ?

Le nom Magrit fait évidemment référence au peintre surréaliste belge : René Magritte, l’auteur de La trahison des images [VOIR], célèbre tableau représentant une pipe au dessus de la mention « ceci n’est pas une pipe ». A travers son oeuvre, Magritte entendait notamment délivrer le message suivant : même reproduite de façon la plus fidèle qui soit, la représentation d’une pipe n’est jamais vraiment une pipe. En élargissant le propos, une image est toujours une représentation d’un objet et non l’objet lui même. Or, si cette idée est vraie en peinture, elle l’est évidemment en cartographie puisque toute carte résulte de l’acte créateur et des choix de son auteur. La carte n’est ni le territoire [Korzybski, 1945] ni une représentation objective du monde [Brotton, 2012]. En définitive, aucune carte ne peut prétendre représenter fidèlement et exhaustivement l’espace géographique. Et c’est cette inadéquation intrinsèque à la cartographie qui rend justement l’exercice intéressant. Une carte est un point de vue, une contribution, un regard particulier sur le monde. Vous l’aurez compris, ce nom – Magrit – est une donc invitation. Une invitation à dessiner votre propre vision de l’espace géographique. Cet outil est là pour vous en donner les moyens.

En résumé

En résumé, Magrit c’est 5 ressources directement accessibles en ligne :  une application permettant de réaliser les cartes (1) ; une documentation décrivant précisément des différentes fonctionnalités de l’outil (2) ; des tutoriels en vidéo (3) ; un blog permettant de suivre l’évolution du projet (4) ; les codes sources (5).

1 – L’application MAGRIT http://magrit.cnrs.fr
2 – La documentation http://magrit.cnrs.fr/docs/index.html
3 – Une chaîne Youtube  https://www.youtube.com/channel/UCRo27jh4KSIG_el8zJ-BXUA
4 – Un blog   https://magrit.hypotheses.org
5 – Les codes sources https://github.com/riatelab/magrit

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Esteban dit :

    Super outil pour les néophytes ! Il a l’air bien plus efficace que Philcarto (avec la possibilité de faire des cartes anamorphosées). Je vais tester ça de suite !

  2. Merlet dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette application très réussie. En revanche, je ne parviens pas à paramétrer correctement mon fichier. csv pour réaliser une carte de liens. J’ai bien lu la documentation mais il doit me manquer des informations. Pouvez-vous insérer dans votre tutoriel un fichier type avec les différents paramètres :

    – Le champ contenant les identifiants des entités ‘origine’.
    – Le champ contenant les identifiants des entités ‘destination’.
    – Le champ contenant les valeurs de l’intensité du phénomène entre ‘i’ et ‘j’.
    – Le type de méthode à utiliser pour discrétiser les valeurs.
    – Le nombre de classes à créer lors de l’application de la méthode précédemment définie.

    Merci par avance pour votre réponse.

  3. Côte dit :

    Cet outil a l’air fantastique, merci! Mais je n’arrive pas a telecharger l’appli ou a le faire marcher au site http://magrit.cnrs.fr. Pourriez vous conseiller s’il vous plait? Merci d’avance.

    • Nicolas Lambert dit :

      Bonjour. Il n’y a pas besoin de télécharger l’application, elle fonctionne directement dans le navigateur.

      • Jean-Baptiste dit :

        Je profite de cette discussion pour signaler que le bouton « Démarrer » en haut à droite ne saute pas immédiatement aux yeux quand on consulte http://magrit.cnrs.fr !

        Sinon, super outil. Merci !

  1. 10/03/2017

    […] vous invite également à faire un tour sur le blog de Neocarto présentant […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *