[CARTE] Les « banksters »

BankstersCamarades cartographe, après avoir parlé du package cartography (R) qui permet de réaliser en série des cartes thématiques en lignes de code dans l’environnement de R, je publie aujourd’hui pour la première fois une carte faite « à la main » sur tablette graphique. C’est le grand écart… Mais, il y a mille et une façons d’être cartographe et mille et une façons de concevoir une carte. A mi chemin entre art, sciences et techniques, la cartographie est une discipline aussi bien manuelle qu’intellectuelle. Elle relève autant de la géomatique, de l’analyse spatiale, que du dessin. Me voilà donc devenu cARTographe amateur…

Les données représentées sur cette carte concernent le nombre de banquiers qui ont gagné au moins un million d’euros pour l’année 2013. Elles sont issues du rapport de l’EBA (European Banking Authority) [lien]. Au total, 3 178 banquiers gagnaient plus d’un million d’euros en 2013 (chiffre en baisse par rapport en 2012). Avec 2 086 banquiers, le Royaume-Uni arrive largement en tête. Suivent l’Allemagne (397), la France (162), l’Italie (138) et l’Espagne (133). Comme quoi, sortir de l’euro ne réglera pas forcément le problème de la financiarisation de l’économie.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Clem dit :

    Bonjour,

    Très jolie carte et bravo pour le message que vous voulez faire passer.

    Toutefois, je me permets une petite critique : il n’est pas utile de réaliser une carte pour exposer ces données-là.
    En effet, même si ces données sont localisées (par pays), le fait de les représenter sur une carte n’apporte pas d’information supplémentaire que celle consistant à donner les chiffres bruts de façon textuelle : par exemple
    France : 162
    Allemagne : 397

    à la rigueur, les graphiques (carrés verts) peuvent être utiles pour comparer les grandeurs.
    Mais la cartographie de ces données ne permet pas de distinguer de structures spatiales particulières qui la justifieraient.

    • Nicolas Lambert dit :

      Oui, vous avez probablement raison. Mais j’ai volontairement choisi des données assez simples pour réaliser cette première approche artistique. On y va pas à pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *