Dancing statistics


Avertissement.
Ce billet ne traite pas de cartographie, mais de statistiques et de (choré)graphie.
Il n’en demeure pas moins intéressant, je vous l’assure !


Alors imagines, tu aimes bien la cartographie et la chorégraphie, plus généralement la représentation graphique de données … les statistiques. Et puis un jour, frais et pluvieux, en procrastinant sur le site de la jolie revue Images des maths, tu tombes sur un court billet d’Avner Bah-Hen (professeur de Statistiques), intitulé Statistiques et danse pour l’enseignement (voir) et donc qui parle de ça :

Dancing Statistics c’est le nom d’un projet de courts métrages de la British Psychological Society pour aider le public non matheux de formation à comprendre les statistiques. Le projet porté par Lucy Irving  de Middlesex University & Andy Fields de l’University of Sussex vise à présenter des concepts et notions de statistique sous une forme moderne et dansée (danse moderne, of course).

Pour cela ils mobilisent une population d’individus, à savoir une petite troupe où les individus sont des danseurs et danseuses contemporain.e.s, positionnés comme suit au départ d’un sujet.

La chorégraphie à laquelle ils et elles prennent part est visualisée en vue de dessus et logiquement accompagnée de musique. Elle se déploie sur une scène qui, parce qu’elle est munie d’axes et de positions tracés au sol facilite, d’une part, le repérage rapide de leurs positions relatives les unes par rapport aux autres, fussent-ils et elles en mouvement ; elle permet d’autre part aux spectatrices de visualiser les éléments clés de concepts et notions usuel.le.s des statistiques ainsi dansés.

Jugez-en par vous même ci-dessous en regardant cette première danse présentant la distribution de fréquence.

 

D’autres vidéos sont également disponibles :

Corrélations

Échantillonnage et erreur standard

Variance

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Bahoken (10 mai 2023). Dancing statistics. Carnet (neo)cartographique. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rrlq


Françoise Bahoken

Géographe et cartographe, Chargée de recherches à l'IFSTTAR et membre-associée de l'UMR 8504 Géographie-Cités.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search