[Expo] Lames de fond… du trafic maritime

Quelques lignes pour présenter le travail artistique de Capucine Vever réalisé lors d’une résidence au Sémaphore du Créach’ sur l’île de Ouessant, été 2018, association Finis Terrae.

Capucine Vever s’intéresse à l’esthétique de la data, notamment à la celle de la flowmap. Elle cartographie les flux issus du trafic et des circulations maritimes, comme les cartographes. Quel bonheur. Qui avait dit que tous les cartographes n’étaient pas des artistes ? Ou qu’un travail artistique ne participait pas de la cartographie ? Je plaisante, c’est juste pour voir si vous, oui vous, le lecteur ou la lectrice, suivez. 😉

Quoi qu’il en soit, le travail de Capucine Vever magnifie l’effet spaghetti de ces données de flux, si tant est qu’elles en avaient besoin. Ses cartes sont bel et bien une représentation d’une réalité qui prend la forme d’un affichage simple et pur, épuré, de ces trajectoires de navires observées grâce au système AIS.

Source : 01_LAME de FOND_VEVER_DSC0469_credit_R_Fanuele_web.
https://www.capucinevever.com/lame.php

Représentées à un niveau mondial, les lignes noires par ailleurs présentées sur le fond blanc de neuf tableaux, au cadre en bois clair, dessinent un motif bien connu des cartographes, n’est-ce pas ? : les traits de côtes ou contours des terres émergées. L’enchevêtrement des lignes décrites avec une densité plus ou moins importante invite forcément à la comparaison.  Pourquoi ? Tant que ça ? Elle signe aussi l’une des caractéristiques fortes d’une mondialisation contemporaine structurée par ces routes (les voies maritimes) qui permettent une circulation incessante de biens.

A noter que l’artiste va plus loin, en gardant la mémoire de ces circulations sur une plaque de cuivre…A explorer en ligne par ici…

capucinevever.com

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Bahoken (16 novembre 2022). [Expo] Lames de fond… du trafic maritime. Carnet (neo)cartographique. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rrle


Françoise Bahoken

Géographe et cartographe, Chargée de recherches à l'IFSTTAR et membre-associée de l'UMR 8504 Géographie-Cités.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search