#CarteBlanche sur la migration syrienne

Imaginez que vous avez Carte Blanche. Vous aussi, vous pouvez alors jouer à manipuler les cartes sur les migrations, en prenant l’exemple de la cartographie de la migration syrienne (2015), telle que présentée ici.

Un exercice cartographique interactif (accessible aux élèves de collège dès la 4ième) vous est proposé, dans l’objectif d’aborder le double sujet de la migration internationale et de  (sa) data visualisation. L’idée est de susciter l’échange sur des ressorts de la production cartographique sur des migrations sous un angle ludique, mais avec une ambition informative claire sur l’intention d’un.e cartographe en lien avec le message reçu / perçu par un grand public.

 

Sujet : Il vous est demandé de réaliser une carte décrivant la présence de personnes syriennes en 2015 dans les pays européens. Pour cela, vous devez choisir les couleurs des pays, la taille des cercles (pour symboliser le nombre de personnes présentes dans chaque pays), la couleur du fond de carte et enfin donner un titre à votre carte, en jouant avec l’application ci-dessous.

[Accéder à l’ensemble de l’exercice et au code source]

Cette application a été développée par Alain Ottenheimer, directeur de DatasensAssociation toulouse dataviz (TDV) dans le cadre d’une action Parcours laïque et citoyen mise en place par le département de la Haute-Garonne, en collaboration avec l’association TDV.


Grand merci à Alain O. de proposer cet exemple, en mobilisant ainsi justement nos travaux. NL & FB.

Voir aussi cet exercice de cartographie reproductible réalisé avec R : Syrians
Billet lié : Méfiez-vous des cartes, pas des migrants : les réfugiés syriens.

 


Françoise Bahoken

Géographe et cartographe, Chargée de recherches à l'IFSTTAR et membre-associée de l'UMR 8504 Géographie-Cités.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search