Archive du mois : février 2014

2

[CARTE] Une aide publique au développement … au compte-gouttes

1,3 milliards d’humains vivent avec moins d’1 euro par jour. Pourtant, avec la crise, l’aide publique au développement est en recul. « Les pays développés lâchent les pays pauvres », déplorait l’ONG ONE en 2012. Et même si Pascal Canfin déclarait lundi dernier « nous ne ferons pas payer notre crise aux pays les plus pauvres de la planète » devant une assemblée clairsemée, l’aide au développement est bien une nouvelle fois en baisse dans le budget 2014. Née au moment de la décolonisation, l’Aide Publique au Développement consiste en un ensemble de dons et de prêts préférentiels transférés par les pays du Nord au pays du...

0

[RAPPORT] ECL Cartographic design

This following proposal is an additional task that complements the ESPON ECL Task 4 report. We propose to re-design 10 ESPON maps from the Second ESPON 2013 Synthesis Report, (1) on the basis of all the mapping guide recommendations and (2) respecting the ESPON corporate identity. This proposal is intended to mean a reflection on a compromise between scientific and political issues. This work focus on three main aspects: – Aesthetical considerations (colors, symbol style, graphic effects, etc.); – Layout and map staging (legend, titles, etc.); – Enhancing statistical and geographical information. Even if those aspects might be incompatible among themselves and since...

0

[RAPPORT] ECL mapping guide

  This guide sets out to present the choices open to designers for effective and attractive cartographic representations. Maps can deceive (Monmonier, 1993) or conversely come very close to reality. The message and its mode of representation need to be chosen. Thus to reproduce a complex reality in a three-dimensional world, the cartographer needs to be able to get the right balance by sorting, selection, hierarchisation, and modelling of the data to be represented or the message to deliver. By carrying out this task of simplification, whether deliberately or unconsciously, the cartographer therefore always produces a graphic representation that is...

0

[RAPPORT] ESPON mapping guide

Maps are a great way of displaying statistical data. It allows summarizing a complex and important information into clear and compact presentation. They can bring a great help in spotting patterns within data. Maps are accessible for many reasons. People understand maps (at least, think they do). People like maps because they attract attention and brighten up presentation. Nevertheless, and in a scientific versus, the interest of the representation of geographical information on maps can be summarized in three main points The localisation is the most elementary subject related to geographic information. It allows answering to question “Where can we find this phenomenon?” The precision of the localisation...

0

[ARTICLE] HyperAtlas, un outil scientifique au service du débat politique – Application à la politique de cohésion de l’Union européenne

HyperAtlas est un outil de mesure et de cartographie des inégalités territoriales. De par les méthodes d’analyse qu’il intègre et les usages qui peuvent en être fait, HyperAtlas se situe à l’interface entre le scientifique et le politique. On se propose de questionner, dans le cadre du paradigme weberien, les usages politiques possibles d’un outil scientifique comme HyperAtlas, en prenant comme exemple la négociation de la politique régionale de cohésion de l’Union Européenne après 2013. D’un côté, HyperAtlas peut être utilisé comme un simulateur d’options politiques permettant à des acteurs de maximiser leur gain dans le cadre d’un jeu à somme nulle. D’un autre côté, il peut...

1

[ARTICLE] Premiers pas vers une proposition de sémiologie graphique animée – Un outil d’expérimentation

Les possibilités d’animation sont l’occasion d’un renouvellement des modes de conception cartographique et, en particulier, de la représentation des changements spatio-temporels. Pour avancer dans la formalisation d’une sémiologie graphique animée, nous proposons ici une démarche pragmatique, qui vise à expérimenter différentes alternatives pour en apprécier l’efficacité visuelle. L’outil présenté est accessible sur le site Web de Cartomouv’ 1 , groupe de recherche sur la « cartographie du changement, cartographie en mouvement ». [Télécharger l’article au format pdf]

0

[ARTICLE] Un monde d’interstices – Apport de la logique floue pour l’analyse des cartes interprétatives

Cet article propose une méthodologie basée sur la théorie des sous-ensembles flous afin d’analyser des cartes mentales d’un type particulier et réalisées à l’échelle mondiale. À toutes les échelles, et en particulier à l’échelle mondiale, les cartes mentales soulèvent des problèmes particuliers dans leur analyse du fait de l’imprécision des tracés et de l’incertitude liée aux objets dessinés. Ici, nous avons demandé aux personnes interrogées de diviser le monde en régions. La dimension interprétative de cet exercice renforce à la fois l’incertitude et l’imprécision. La logique floue est dès lors mobilisée afin d’analyser en détail les limites des régions mondiales. Elle permet de cartographier l’imprécision...

0

[MEDIA] 40 more maps that explain the world

Le 13 janvier dernier, Max Fisher, l’auteur du blog World Views, hébergé sur le site du Washington Post publiait un recueil de « 40 cartes  pour comprendre le monde ». Parmi elles, figure en 12e position, la carte des murs que j’ai réalisé pour l’Atlas des migrants en Europe.

0

[MEDIA] Close the camps

Je relaie ici l’article paru dans Politis le 6 décembre 2013 suite à l’ouverture du site closethecamps auquel je participe dans le cadre du réseau Migreurop.  Ce site, qui propose une cartographie dynamique et participative de l’enfermement des étrangers en Europe a plusieurs objectifs : • Documenter les lieux, formes et conditions de l’enfermement des étrangers et leurs conséquences humaines dramatiques • Faciliter l’accès aux informations concernant les lieux de détention d’étrangers et le contact avec les personnes détenues • Mobiliser toutes celles et ceux qui s’opposent aux mécanismes d’enfermement et d’éloignement des migrants pour défendre leurs droits fondamentaux. L’article de...

2

[CARTE] L’économie de la mer, horizon politique

« Les océans représentent 70% de la surface de la planète. Plus des deux-tiers de la population mondiale vit à moins de 100 kilomètres d’une côte. La mer est obligatoirement la nouvelle frontière de l’humanité« . Voilà comment parle de ce nouvel horizon, J.L. Mélenchon qui n’a de cesse de tenter de faire rentrer la question de la mer dans le débat public [Cf. faire entrer la mer en politique]. Ce positionnement, s’il n’est pas dénué d’universalisme est d’autant plus intéressant et stratégique pour la France que notre territoire national représente la deuxième plus grande surface maritime du monde, juste derrière les États-unis. Pour...