Catégorie : Trucs de geeks

4

A Calais aussi, la frontière tue !

Camarades cartographes, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler une nouvelle fois des migrants morts aux frontières de l’Europe. Rappelons-le, au total près de 40 000 hommes, femmes et enfants sont morts ou portés disparus aux frontières de l’Europe depuis le début des années 90. On sait par ailleurs, que ce chiffre sous estime très largement la réalité. Selon l’OIM [voir], il y aurait 3 fois plus de morts dans le désert que de noyades en méditerranée [voir]. Or ces lieux de décès sont très largement absents des bases de données et donc invisibles sur cartes construites à partir de...

0

L’analyse territoriale multiscalaire

« Il est aussi dans l’idée que le commun est multisclaire : il y a des communs étagés à des différents niveaux territoriaux, qui se chevauchent, se recoupent partiellement ou totalement, s’affrontent, coexistent ou s’ignorent » (Frédéric Lordon, Imperium. Structures et affects des corps politiques, Paris, La Fabrique, 2015, 368 p.)   Camarades cartographes, je parle aujourd’hui de l’analyse territoriale multiscalaire (NdT multi-échelle). Kezako ? En cartographie statistique, nous traitons des tableaux de données. Dans la majorité des cas, les lignes de ces tableaux correspondent aux unités spatiales (communes, départements, régions, pays) et les colonnes aux variables statistiques à représenter (nombre d’habitants, PIB, taux...

7

Faites vos cartes avec Magrit !

Camarades cartographes, je suis heureux de vous annoncer la sortie de l’application Magrit. Qu’est ce que Magrit ? « Magrit » est une application de cartographie thématique en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE [VOIR]. Cet outil permet de réaliser des cartes statistiques directement dans votre navigateur web, quel que soit votre système d’exploitation (Mac OS, Windows, Linux, … ), et cela  à partir de vos propres données. La plupart des modes de presentations classiques sont proposés et largement configurables (cartes en proportion, cartes choroplèthes, typologies, etc.). D’autres modes de représentation, plus innovants, sont également disponibles (anamorphoses, lissages, discontinuités, carroyages, etc.)....

0

Ajouter une ombre portée à une carte dans R

Camarades cartographes, je publie aujourd’hui un court billet expliquant comment on peut créer et ajouter une ombre portée à une représentation cartographique dans R. L’exemple présenté s’appuie principalement sur les données fournies avec le package cartography. [voir] La procédure est relativement simple : La fonction rGeos::gBuffer permet d’agréger l’ensemble des polygones de la zone d’étude. Le paramétrage de cette fonction permet de régler d’éventuelles erreurs topologiques ; la fonction raster::shift permet de translater la nouvelle couche crée en x et en y ; celle-ci peut être affichée sous la carte pour créer un effet d’ombrage. L’ensemble du code source ayant permis...

7

Cartographie reproductible

Camarades cartographes, partant du constat que les géographes/cartographes ont beaucoup à apprendre des informaticiens en terme de méthode de travail, je vous parle aujourd’hui de cartographie reproductible. Ce terme – la cartographie reproductible – que je pose pour la première fois dans ce billet, est directement inspiré de ce qu’on appelle la recherche reproductible (voir). Réfléchissant depuis longtemps à un process de travail permettant d’organiser, d’archiver et de partager mon travail de conception cartographique, je vous propose ici un dispositif qui me semble efficace. Il repose sur deux piliers : R et github. R c’est quoi ? R est un langage de programmation open source...

2

Nuit Debout ! (2)

Camarades cartographes, je publie aujourd’hui une mise à jour de la carte des rassemblements Nuit Debout en reproduisant la même méthodologie que précédemment (voir billet précédent). Je réponds par la même aux quelques critiques et remarques qui ont été émises à propos de la première mouture de la carte. Concernant la représentation des liens, j’assume tout à fait ce point. Effectivement, cette information (la distance euclidienne) est assez peu pertinente, mais ce procédé graphique (qui relève quasiment de l’habillage cartographique) permet de symboliser l’emprise territoriale du mouvement à la façon d’une toile qui se tisse. Pour construire cette nouvelle carte, l’extraction des données...

13

Nuit Debout !

Camarades cartographes, je partage aujourd’hui une carte des rassemblements du mouvement Nuit Debout. La réalisation de cette carte s’effectue en deux étapes. Premièrement, la carte est générée directement avec le langage R en allant chercher la liste des lieux de rassemblement sur le site http://www.nuitdebout.fr/, grâce à des techniques de web scrapping. Le géocodage et la représentation cartographique sont également effectués dans R grâce à des packages dédiés (photon, cartography). Dans un second temps, la carte est retravaillée et mise en scène dans un logiciel de DAO. Ce processus traduit assez bien, selon moi, une façon efficace d’aborder la production cartographique, à la...

0

[R] Créer des palettes de couleurs

« Mere color, unspoiled by meaning, and unallied with definite form, can speak in the soul in a thousands different ways » (Oscard Wilde) En cartographie, la couleur est une variable forte, immédiatement et intensément perceptible, ce qui lui donne un fort pouvoir différentiel. Son emploi est très apprécié tant par le lecteur que par le cartographe, elle permet d’innombrables possibilités de variations visuelles et favorise l’esthétisme. Dans ce billet, je propose un moyen de construire à peu de frais des palettes de couleurs directement utilisables pour la cartographie. le package rColorBrewer incontournable, la palette cartographique de référence colorbrewer est aussi disponible...