Catégorie : Techniques cartographiques

0

Des cartes dans vos têtes

Camarades cartographes, je parle aujourd’hui des cartes mentales. En géographie, la carte mentale est une méthode permettant de recueillir des informations spatiales. Il s’agit en fait d’une technique d’enquête permettant de collecter des informations sur un territoire donné. Introduites en Angleterre dans les années 1970 et appliquées dans un premier temps à l’espace urbain (Lynch, 1976), les cartes mentales permettent d’acquérir et collecter des « connaissances » spatiales individuelles et subjectives. Pour cela, la personne enquêtée est invitée à dessiner à main levée sa propre perception de l’espace géographique sur une feuille blanche. On parle alors de « sketch map » (« cartes-croquis » ou « cartes-esquisses »). Dans certains cas, en fonction des objectifs de l’enquête, le tracé...

0

[R] Créer des palettes de couleurs

« Mere color, unspoiled by meaning, and unallied with definite form, can speak in the soul in a thousands different ways » (Oscard Wilde) En cartographie, la couleur est une variable forte, immédiatement et intensément perceptible, ce qui lui donne un fort pouvoir différentiel. Son emploi est très apprécié tant par le lecteur que par le cartographe, elle permet d’innombrables possibilités de variations visuelles et favorise l’esthétisme. Dans ce billet, je propose un moyen de construire à peu de frais des palettes de couleurs directement utilisables pour la cartographie. le package rColorBrewer incontournable, la palette cartographique de référence colorbrewer est aussi disponible...