Catégorie : Techniques cartographiques

2

Quand le fond de carte n’est pas qu’un simple contenant

Camarades cartographes, on explique souvent que l’information géographique se décline en deux grandes catégories. Il y a d’une part, le niveau géométrique qui décrit la forme et la localisation des objets géographiques ; c’est le fond de carte. Et d’autre part, il y a le niveau sémantique, constitué de chiffres ou de données textuelles permettant de caractériser les objets géographiques. On parle alors de données attributaires. A ces deux principales catégories, on ajoute parfois également un niveau dit topologique, qui définit les relations spatiales entre les différents objets (contiguïté, distance, etc.), mais c’est en réalité une information déduite du niveau...

0

Reviewer un #mapfail : mosaïque de variantes (3/3)

Mots-clés : cartographie statistique, choroplèthe, représentation, sémiologie, grain, texture-structure. #cartostats #semio ———— Ce billet est le troisième et dernier d’une petite série présentant la review d’un #mapfail  sur une carte, dont le procédé de représentation est incorrect, d’un point de vue sémiologique. Il vient à la suite de celui-ci et de celui-ci listant respectivement les problèmes de sémiologie identifiés et la principale solution : l’utilisation de la variable visuelle (v.v.) Valeur. Ce billet présente les 56 possibilités minimales de variantes à la la carte d’origine : la 1ère possibilité de variante est un aplat en niveaux de gris – variation d’intensité...

0

Qu’est-ce qu’un #mapfail ?

Le blog Cartographie(s) numérique(s), principalement organisé autour d’un collectif d’enseignants en Histoire et Géographie, propose un long billet dédié au cumul de #mapfail dans l’analyse cartographique d’une information sensible, une pratique religieuse. Le billet de Sylvain Genevois, intitulé La cartographie du monde musulman et ses nombreux « map fails » (ici), est organisé autour d’une carte du géoweb (voir Fig. 1) extraite de l’article D’où viennent les pèlerins de la Mecque ? publié en 2017 dans La Croix. Intéressant. Fig. 1. Capture écran de la carte intitulée : « CARTE Plus de deux millions de musulmans, venus du monde entier, prennent part au...

2

Reviewer un #mapfail : Solution envisageable (2/3)

Mots-clés : cartographie statistique, choroplèthe, représentation, sémiologie, grain, texture-structure. #cartostats #semio ———— Bien que « l’Assemblée générale de l’ONU ait condamnée cette tradition mutilante, près de 30 millions de femmes pourraient être concernées dans les trente prochaines années ». Plus d’informations sont disponibles ici. Ce billet est le second d’une petite série présentant la review d’un #mapfail  sur la carte Épidémiologie des mutilations sexuelles féminines en Afrique, dont le procédé de représentation est incorrect, d’un point de vue sémiologique. Il vient à la suite de celui-ci listant les problèmes de sémiologie identifiés. En effet, vue la nature de l’information statistique à représenter,...

3

Eviter un #mapfail : tableau récapitulatif

Type d’implantation, type de caractère, type de variable visuelle Mots-clés : cartographie statistique, représentation, sémiologie, variables visuelles, variables attributaires (caractères) . #cartostats Éviter un #mapfail, c’est bien gentil, encore faut-il savoir quelle variable visuelle attribuer à quel type de caractère, en fonction de son implantation (spatiale). Ce billet présente un tableau récapitulatif accessible à tou.te.s. Christine Zanin et Marie-Laure Tremelo ont proposé, il y a de cela 15 ans, un tableau récapitulatif qui devrait, à mon avis, être placé entre toutes les mains. Fig. 1. Type d’implantation, type de caractère, type de variable visuelle Dans les sections suivantes, il ne...

2

Reviewer un #mapfail : le.s. problème.s.

L’exemple d’une carte des mutilations féminines en Afrique Mots-clés : cartographie statistique, choroplèthe, représentation, sémiologie, grain, texture-structure. #cartostats ———— L’autre jour, dans le cabinet d’un service parisien de vaccination international, je suis placée face à une carte décrivant la distribution spatiale des mutilations sexuelles en Afrique (voir Fig.1). Intéressant. Mais c’est hélas #mapfail ! Trois billets sont (vont être) proposés pour « reviewer » cette carte  : (1/3) : Identification de.s problème.s (2/3) : Solutions envisageables (3/3) : Mosaïque de variantes (1/3) Identification de.s problème.s J’ai commencé par prendre l’affiche en photo (après en avoir demandé l’autorisation) – voir Fig. 1 – dans l’idée d’alimenter la collection...

1

La mise en scène cartographique

« De Stettin dans la Baltique jusqu’à Trieste dans l’Adriatique, un rideau de fer est descendu à travers le continent » (Winston Churchill, 1946).   Camarades cartographes, je vais vous parler aujourd’hui de ce qu’on appelle la mise en scène cartographique. Et pour cela, dans le but d’être concret, je vais m’appuyer sur une carte extraite du manuel de cartographie réalisé l’année dernière avec Christine Zanin et en faire le « making off ». Qu’est ce que la mise en scène en cartographie ? Traditionnellement, en cartographie thématique, on parle plutôt de mise en page.  La mise en page, c’est l’opération qui...

0

L’analyse territoriale multiscalaire

« Il est aussi dans l’idée que le commun est multisclaire : il y a des communs étagés à des différents niveaux territoriaux, qui se chevauchent, se recoupent partiellement ou totalement, s’affrontent, coexistent ou s’ignorent » (Frédéric Lordon, Imperium. Structures et affects des corps politiques, Paris, La Fabrique, 2015, 368 p.)   Camarades cartographes, je parle aujourd’hui de l’analyse territoriale multiscalaire (NdT multi-échelle). Kezako ? En cartographie statistique, nous traitons des tableaux de données. Dans la majorité des cas, les lignes de ces tableaux correspondent aux unités spatiales (communes, départements, régions, pays) et les colonnes aux variables statistiques à représenter (nombre d’habitants, PIB, taux...

7

Faites vos cartes avec Magrit !

Camarades cartographes, je suis heureux de vous annoncer la sortie de l’application Magrit. Qu’est ce que Magrit ? « Magrit » est une application de cartographie thématique en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE [VOIR]. Cet outil permet de réaliser des cartes statistiques directement dans votre navigateur web, quel que soit votre système d’exploitation (Mac OS, Windows, Linux, … ), et cela  à partir de vos propres données. La plupart des modes de presentations classiques sont proposés et largement configurables (cartes en proportion, cartes choroplèthes, typologies, etc.). D’autres modes de représentation, plus innovants, sont également disponibles (anamorphoses, lissages, discontinuités, carroyages, etc.)....

7

Cartographie reproductible

Camarades cartographes, partant du constat que les géographes/cartographes ont beaucoup à apprendre des informaticiens en terme de méthode de travail, je vous parle aujourd’hui de cartographie reproductible. Ce terme – la cartographie reproductible – que je pose pour la première fois dans ce billet, est directement inspiré de ce qu’on appelle la recherche reproductible (voir). Réfléchissant depuis longtemps à un process de travail permettant d’organiser, d’archiver et de partager mon travail de conception cartographique, je vous propose ici un dispositif qui me semble efficace. Il repose sur deux piliers : R et github. R c’est quoi ? R est un langage de programmation open source...

0

Des cartes dans vos têtes

Camarades cartographes, je parle aujourd’hui des cartes mentales. En géographie, la carte mentale est une méthode permettant de recueillir des informations spatiales. Il s’agit en fait d’une technique d’enquête permettant de collecter des informations sur un territoire donné. Introduites en Angleterre dans les années 1970 et appliquées dans un premier temps à l’espace urbain (Lynch, 1976), les cartes mentales permettent d’acquérir et collecter des « connaissances » spatiales individuelles et subjectives. Pour cela, la personne enquêtée est invitée à dessiner à main levée sa propre perception de l’espace géographique sur une feuille blanche. On parle alors de « sketch map » (« cartes-croquis » ou « cartes-esquisses »). Dans certains cas, en fonction des objectifs de l’enquête, le tracé...

0

[R] Créer des palettes de couleurs

« Mere color, unspoiled by meaning, and unallied with definite form, can speak in the soul in a thousands different ways » (Oscard Wilde) En cartographie, la couleur est une variable forte, immédiatement et intensément perceptible, ce qui lui donne un fort pouvoir différentiel. Son emploi est très apprécié tant par le lecteur que par le cartographe, elle permet d’innombrables possibilités de variations visuelles et favorise l’esthétisme. Dans ce billet, je propose un moyen de construire à peu de frais des palettes de couleurs directement utilisables pour la cartographie. le package rColorBrewer incontournable, la palette cartographique de référence colorbrewer est aussi disponible...