Catégorie : Programmes R

0

L’analyse territoriale multiscalaire

« Il est aussi dans l’idée que le commun est multisclaire : il y a des communs étagés à des différents niveaux territoriaux, qui se chevauchent, se recoupent partiellement ou totalement, s’affrontent, coexistent ou s’ignorent » (Frédéric Lordon, Imperium. Structures et affects des corps politiques, Paris, La Fabrique, 2015, 368 p.)   Camarades cartographes, je parle aujourd’hui de l’analyse territoriale multiscalaire (NdT multi-échelle). Kezako ? En cartographie statistique, nous traitons des tableaux de données. Dans la majorité des cas, les lignes de ces tableaux correspondent aux unités spatiales (communes, départements, régions, pays) et les colonnes aux variables statistiques à représenter (nombre d’habitants, PIB, taux...

7

Faites vos cartes avec Magrit !

Camarades cartographes, je suis heureux de vous annoncer la sortie de l’application Magrit. Qu’est ce que Magrit ? « Magrit » est une application de cartographie thématique en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE [VOIR]. Cet outil permet de réaliser des cartes statistiques directement dans votre navigateur web, quel que soit votre système d’exploitation (Mac OS, Windows, Linux, … ), et cela  à partir de vos propres données. La plupart des modes de presentations classiques sont proposés et largement configurables (cartes en proportion, cartes choroplèthes, typologies, etc.). D’autres modes de représentation, plus innovants, sont également disponibles (anamorphoses, lissages, discontinuités, carroyages, etc.)....

2

[CARTE] Les « Jungles » du Nord de la France

Camarades cartographes, je partage aujourd’hui cette carte réalisée avec Maël Galisson sur les « Jungles » du Nord de la France publiée dans le livre-disque « DÉCAMPER », qui vient de paraître aux éditions la découverte [voir]. J’en profite pour expliquer comment j’ai réalisé ces boules et leurs ombres portées avec un logiciel de dessin. La sémiologie graphique de cette carte est simple. la figuration de l’information est ponctuelle ; La variable visuelle couleur indique le type de campement (information qualitative nominale). Un symbole supplémentaire (une flèche pointant vers le haut) accolé au nom des lieux indique s’il s’agit ou non de lieux de passage vers le Royaume-uni....

7

Cartographie reproductible

Camarades cartographes, partant du constat que les géographes/cartographes ont beaucoup à apprendre des informaticiens en terme de méthode de travail, je vous parle aujourd’hui de cartographie reproductible. Ce terme – la cartographie reproductible – que je pose pour la première fois dans ce billet, est directement inspiré de ce qu’on appelle la recherche reproductible (voir). Réfléchissant depuis longtemps à un process de travail permettant d’organiser, d’archiver et de partager mon travail de conception cartographique, je vous propose ici un dispositif qui me semble efficace. Il repose sur deux piliers : R et github. R c’est quoi ? R est un langage de programmation open source...

2

Nuit Debout ! (2)

Camarades cartographes, je publie aujourd’hui une mise à jour de la carte des rassemblements Nuit Debout en reproduisant la même méthodologie que précédemment (voir billet précédent). Je réponds par la même aux quelques critiques et remarques qui ont été émises à propos de la première mouture de la carte. Concernant la représentation des liens, j’assume tout à fait ce point. Effectivement, cette information (la distance euclidienne) est assez peu pertinente, mais ce procédé graphique (qui relève quasiment de l’habillage cartographique) permet de symboliser l’emprise territoriale du mouvement à la façon d’une toile qui se tisse. Pour construire cette nouvelle carte, l’extraction des données...

13

Nuit Debout !

Camarades cartographes, je partage aujourd’hui une carte des rassemblements du mouvement Nuit Debout. La réalisation de cette carte s’effectue en deux étapes. Premièrement, la carte est générée directement avec le langage R en allant chercher la liste des lieux de rassemblement sur le site http://www.nuitdebout.fr/, grâce à des techniques de web scrapping. Le géocodage et la représentation cartographique sont également effectués dans R grâce à des packages dédiés (photon, cartography). Dans un second temps, la carte est retravaillée et mise en scène dans un logiciel de DAO. Ce processus traduit assez bien, selon moi, une façon efficace d’aborder la production cartographique, à la...

7

R pour les cartographes

Camarades cartographes. Si vous aimez les cartes thématiques. Si vous aimez gagner du temps dans votre travail. Si les variables visuelles n’ont pas de secret pour vous. Si vous êtes un peu geek sur les bords. Et si vous voulez défendre les logiciels libres. Alors R est est fait pour vous. Initialement dédié à la statistique, le langage R possède aujourd’hui une série de fonctionnalités permettant de réaliser la plupart des représentations cartographiques usuelles en géographie. Regroupées dans le package « cartography », ces fonctionnalités offrent désormais une boite à outil cohérente et documentée dédiée à la cartographie thématique. Je publie donc ce billet pour vous inviter...

3

[ARTICLE ]L’HyperAtlas électoral parisien (2007-2012)

La géographie du vote est aujourd’hui fréquemment analysée au niveau communal, mais les études intra-urbaines restent plus rares. Cet article, réalisé avec Laurent Beauguitte pour la revue M@ppemonde, présente un atlas permettant de cartographier les résultats des dernières élections à Paris à l’échelle la plus fine disponible (bureau de vote) tout en prenant en compte les effets de voisinage à plusieurs échelles. Une courte étude relative à l’abstention illustre les potentialités de cet atlas librement téléchargeable. [LIRE L’ARTICLE COMPLET]

4

[CARTES] Le monde en cartes lissées

Dans ce billet, je déterre 4 cartes réalisées il y a quelques années avec Ronan Ysebaert pour l’Atlas mondial de la population (coordonné par Gilles Pison) [voir]. Elles concernent 4 thèmes (le CO2, la richesse, la population et l’Energie) et sont produites avec une méthodologie que j’affectionne : le lissage (potentiels). L’intérêt de cette méthode est de produire des images généralisées et de clarifier les motifs spatiaux, rendant ainsi les images cartographiques claires et compréhensibles s’affranchissant au passage d’éventuels effets de MAUP. Cette méthode est en cours d’implémentation sous R par Timothée Giraud et Hadrien Commenges, tous deux membres actifs du groupe elementR (http://elementr.hypotheses.org/). Ce...

1

[R] Combiner R et PostGIS, quelle bonne idée !

Pourquoi Combiner R et PostGIS ? Combiner R et PostGIS permet d’utiliser dans un environnement de travail intégré regroupant à la fois la puissance de R (gestion des données, traitements statistiques, …) et la puissance de PostGIS (géotraitements, requêtes spatiales, …) sans rupture de charge. Cette alliance permet notamment de : traiter, analyser et cartographier les données (R) ; bénéficier des dernières évolutions de PostGIS 2 (gestion topologique, indexation, géotraitements, …) ; structurer les données de façon efficace (PostGIS) ; favoriser le recherche reproductible (R & PostGIS). Et tout cela avec les avantages du libre et du gratuit (nombreuses mises à jour, grosse...

7

[R] Faire des anamorphoses cartographiques avec Getcartr

Comment faire des cartogrammes avec R ? Aujourd’hui, c’est possible grâce aux récents développements de Chris Brunsdon de l’université de Maynooth (Irlande) qui a réalisé un front office (Getcartr) permettant d’utiliser simplement et efficacement le package Rcartogram. La méthode d’anamorphose proposée par ce package est basée directement sur le code C développé par Mark Newman (cart). Cette méthode, conçue conjointement avec Michael Gastner, repose sur le processus physique de la diffusion de la chaleur (diffusion linéaire). L’idée directrice est qu’un gaz dense entouré de gaz moins denses va progressivement se diluer jusqu’à ce que la densité s’équilibre (e.g. goutte d’encre dans une piscine). Concrètement, le calcul...

5

[CARTE] Les riches et vous

Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé une fortune de 257 milliards d’euros en 2014 ! En pleine crise économique, cette somme est en progression de 10% par rapport à 2013. Pour illustrer ces inégalités croissantes qui traversent la société et pour leur donner une dimension spatiale, voici donc la carte des départements moins riches que nos riches. Pour cela, j’ai comparé le PIB départemental (richesse produite sur une année) et la richesse accumulé par les 4 plus grandes fortunes de France. Si cette carte est discutable sur le plan méthodologique, puisqu’elle met en relation un flux (la...

0

[ARTICLE] HyperAtlas, un outil scientifique au service du débat politique – Application à la politique de cohésion de l’Union européenne

HyperAtlas est un outil de mesure et de cartographie des inégalités territoriales. De par les méthodes d’analyse qu’il intègre et les usages qui peuvent en être fait, HyperAtlas se situe à l’interface entre le scientifique et le politique. On se propose de questionner, dans le cadre du paradigme weberien, les usages politiques possibles d’un outil scientifique comme HyperAtlas, en prenant comme exemple la négociation de la politique régionale de cohésion de l’Union Européenne après 2013. D’un côté, HyperAtlas peut être utilisé comme un simulateur d’options politiques permettant à des acteurs de maximiser leur gain dans le cadre d’un jeu à somme nulle. D’un autre côté, il peut...

0

[ARTICLE] Un monde d’interstices – Apport de la logique floue pour l’analyse des cartes interprétatives

Cet article propose une méthodologie basée sur la théorie des sous-ensembles flous afin d’analyser des cartes mentales d’un type particulier et réalisées à l’échelle mondiale. À toutes les échelles, et en particulier à l’échelle mondiale, les cartes mentales soulèvent des problèmes particuliers dans leur analyse du fait de l’imprécision des tracés et de l’incertitude liée aux objets dessinés. Ici, nous avons demandé aux personnes interrogées de diviser le monde en régions. La dimension interprétative de cet exercice renforce à la fois l’incertitude et l’imprécision. La logique floue est dès lors mobilisée afin d’analyser en détail les limites des régions mondiales. Elle permet de cartographier l’imprécision...