Catégorie : Programmes R

Coder pour cartographier avec R

0

Cartographie(s) “extrudée(s)”

— English below — Extrusion, n.f. Procédé de mise en forme des matières plastiques, qui consiste à pousser la matière à fluidifier à travers une filière. Synonyme : Boudinage. (https://www.larousse.fr) Camarades cartographes, « profitant » de ces jours de confinement forcés et du fait d’un emploi du temps modifié, je me suis lancé dans quelques expérimentations graphiques (plus ou moins concluantes) dans mon langage de prédilection : R. En effet, féru des représentations cartographiques vintages, et notamment celles du début de l’informatique, j’ai essayé de reproduire ces fameuses cartes dites « extrudées » (ou en prismes) dont la paternité revient...

1

Fermer les frontières tue !

— English below — Camarades cartographes, il est de bon ton aujourd’hui de dire qu’il faudrait fermer les frontières pour se protéger du Coronavirus et ainsi sauver des vies. C’est bien vite oublier que les frontières sont elles aussi responsables de la mort de milliers d’êtres humains à traverses le Monde. Aux frontières de l’Union européenne, c’est 50 000 hommes, femmes et enfants qui y ont péri depuis le début des années 1990.  Afin que vous puissiez en juger par vous mêmes, je vous propose ici un petit outil cartographique permettant de visualiser les migrants morts et portés disparus au...

0

Des points, des liens et des humains

“Tout interagit avec tout, mais deux objets proches ont plus de chances de le faire que deux objets éloignés” (Waldo Tobler). Camarades cartographes, je continue ici ma série cartographique sur les globes[voir et voir] avec cette petite expérimentation de géo-visualisation originale basée sur la grille de population du gw4 [voir]. Il s’agit là d’un prototype et il est, de ce fait, non dénué de certaines imperfections.  Les principes sont les suivants : 1 – Chaque pixel est symbolisé par un figuré proportionnel représentant le nombre d’habitants dans le pixel. 2 – En faisant varier la taille des pixels, on peut donc...

0

Cartographier des flux avec arabesque !

arabesque est une nouvelle application web de cartographie thématique dédiée aux données de flux et réseaux origine-destination. Cette première version permet leur exploration, filtrage, géovisualisation et représentation. arabesque permet de réaliser des cartes de flux depuis un navigateur web – équipé de Mozilla ou de Chrome, à partir de ses propres jeux de données. Développée dans le cadre du projet geographic flow visualisation – gflowiz [consulter le carnet], par une équipe pluridisciplinaire, arabesque s’inscrit dans le paradigme de la « cartographie de visualisation » (Alan MacEachren, 2004) qui consiste à combiner au sein d’une même interface les deux piliers de...

0

[Conférence] BÂTIR LA PAIX

Dans le cadre de l’exposition  « VIVRE SON TERRITOIRE »  l’Université Cartographique Citoyenne, Jacques Boutault, Maire du 2e arrondissement de Paris et « les Cafés-cartographiques » vous invitent à la conférence  « Entre Géodésie et Art, Bâtir la Paix » Jeudi 03 Octobre à 19H00 – Espace JEAN DAME – 17, rue Léopold Bellan, Paris 2e – Métro SENTIER. Présentation-Expertise: Armelle COUILLET, Présidente de l’Association ´les Cafés-cartographiques’. Cartographe UMR 6266 du CNRS-Normandie Université, Université de Rouen. Coordination et restitution des travaux cartographiques de Battir depuis Mai 2012: Jasmine DESCLAUX-SALACHAS, Directrice général de l’Association ´les Cafés-cartographiques’. Cartographe. Fondatrice des Cafés-cartographiques (Octobre 1999). De la mise en œuvre locale des relevés...

1

Exploration d’une application web de visualisation de flux : deck_mobiliPro

Il y en a qui fabriquent des applications web de cartographie parce que c’est leur métier et puis il y en a d’autres qui le font, juste parce qu’ils sont passionnés ! Il semblerait que ce soit le cas de l’auteur de deck_mobiliPro, alors ça vaut le coup de prendre un peu de temps pour l’explorer finement. Billet réalisé suite à la demande de recension de l’auteur, publié avec son autorisation. deck_mobiliPro est une application d’exploration cartographique en ligne fabriquée par Nahélou Quentin, alors étudiant en Master 2 SIGAT (Rennes 2) . L’objectif est de géo visualiser les mobilités professionnelles...

0

7,7 milliards d’humains

Camarades cartographes, après avoir parcouru “The Vizualisation of Spatial Social Structure” de Dany Dorling (merci Laurent Beauguitte), j’ai eu l’idée de construire cette carte sur la population mondiale en utilisant sa fameuse méthode (des cartogrammes de Dorling). La carte est réalisée en R avec le package cartogram [voir] à partir des données carroyées GpW [voir]. Je la livre ici sans plus de commentaires. Les codes sources sont très simples et disponibles sur mon compte github [voir]. 7.7 billion people Comrades cartographers, after reading Dany Dorling’s book “The Vizualisation of Spatial Social Structure” (Thx to Laurent Beauguitte), I had the idea...

4

Quelle est la bonne carte ?

Camarades cartographes, je vous propose dans ce nouveau billet une petite réflexion sur la multi-représentation cartographique, appliquée à la géographie des migrants morts et portés disparus en Méditerranée. Ce billet fait suite à la communication effectuée avec Timothée Giraud [voir] à la 29e conférence internationale de cartographie qui s’est tenue à Tokyo du 15 au 20 juillet dernier [voir]. Si l’aspect méthodologique vous intéresse, le papier [voir], les slides [voir] et les codes sources [voir] sont dores et déjà en ligne.  Cartographier les morts La première carte des migrants morts et disparus aux frontières de l’Union européenne a été conçue...

1

Magrit ou R ?

Camarades cartographes, veuillez-trouver ci-dessous mon intervention ainsi que celle de Timothée Giraud [voir], réalisée lors de la journée d’études sur les humanités numériques à l’ENS le 4 octobre 2018, sur les usages et formats de la cartographie aujourd’hui [voir].  Cette intervention en duo porte sur les outils cartographiques pour la recherche et l’enseignement que nous développons à l’UMS RIATE [voir], Nous y présentons deux solutions de cartographie qui visent deux types de besoins de production différents. D’une part, l’application en ligne MAGRIT qui a été pensée comme un support à l’enseignement de la cartographie thématique. D’autre part, le package « cartography...

1

Résoudre le problème de la superposition des cercles en cartographie

Camarades cartographes, tout comme moi, vous réalisez probablement souvent des cartes en symboles proportionnels. Voici un exemple sur l’Occitanie réalisé avec le package R cartography [voir] puis légèrement retravaillé graphiquement avec un logiciel de DAO. Ces cartes sont généralement très efficaces car, contrairement aux cartes par aplat de couleur, elles permettent de rendre compte de la masse, de la taille, du poids, ce qui est souvent très utile pour comprendre un phénomène géographique. Mais dans certains cas, quand l’information à représenter est dense, on est confronté à un problème de lisibilité dû à la superposition d’information. Tout d’abord, du fait de...

0

Géo-visualisation avec R

Camarades cartographes, je publie une court billet pour porter à vote connaissance ce support de formation en ligne, dédié à la représentation cartographique avec R. Ce document est la trace écrite d’un atelier sur la géovisualisation qui s’est tenu à Sète le 16 novembre 2018 dans le cadre d’une action nationale de formation [voir]. L’objectif était de couvrir en seulement 3h30 les usages courants et originaux de la cartographie dans l’environnement de R. Dans ce tuto, plusieurs échelles géographiques sont abordées (département de l’Hérault, région Occitanie, Europe, Monde) ainsi que plusieurs modes de représentation (cartes en symboles proportionnels, typologies, cartes...

0

L’analyse territoriale multiscalaire

“Il est aussi dans l’idée que le commun est multisclaire : il y a des communs étagés à des différents niveaux territoriaux, qui se chevauchent, se recoupent partiellement ou totalement, s’affrontent, coexistent ou s’ignorent” (Frédéric Lordon, Imperium. Structures et affects des corps politiques, Paris, La Fabrique, 2015, 368 p.)   Camarades cartographes, je parle aujourd’hui de l’analyse territoriale multiscalaire (NdT multi-échelle). Kezako ? En cartographie statistique, nous traitons des tableaux de données. Dans la majorité des cas, les lignes de ces tableaux correspondent aux unités spatiales (communes, départements, régions, pays) et les colonnes aux variables statistiques à représenter (nombre d’habitants, PIB, taux...

7

Faites vos cartes avec Magrit !

Camarades cartographes, je suis heureux de vous annoncer la sortie de l’application Magrit. Qu’est ce que Magrit ? « Magrit » est une application de cartographie thématique en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE [VOIR]. Cet outil permet de réaliser des cartes statistiques directement dans votre navigateur web, quel que soit votre système d’exploitation (Mac OS, Windows, Linux, … ), et cela  à partir de vos propres données. La plupart des modes de presentations classiques sont proposés et largement configurables (cartes en proportion, cartes choroplèthes, typologies, etc.). D’autres modes de représentation, plus innovants, sont également disponibles (anamorphoses, lissages, discontinuités, carroyages, etc.)....

2

[CARTE] Les “Jungles” du Nord de la France

Camarades cartographes, je partage aujourd’hui cette carte réalisée avec Maël Galisson sur les “Jungles” du Nord de la France publiée dans le livre-disque “DÉCAMPER”, qui vient de paraître aux éditions la découverte [voir]. J’en profite pour expliquer comment j’ai réalisé ces boules et leurs ombres portées avec un logiciel de dessin. La sémiologie graphique de cette carte est simple. la figuration de l’information est ponctuelle ; La variable visuelle couleur indique le type de campement (information qualitative nominale). Un symbole supplémentaire (une flèche pointant vers le haut) accolé au nom des lieux indique s’il s’agit ou non de lieux de passage vers le Royaume-uni....

7

Cartographie reproductible

Camarades cartographes, partant du constat que les géographes/cartographes ont beaucoup à apprendre des informaticiens en terme de méthode de travail, je vous parle aujourd’hui de cartographie reproductible. Ce terme – la cartographie reproductible – que je pose pour la première fois dans ce billet, est directement inspiré de ce qu’on appelle la recherche reproductible (voir). Réfléchissant depuis longtemps à un process de travail permettant d’organiser, d’archiver et de partager mon travail de conception cartographique, je vous propose ici un dispositif qui me semble efficace. Il repose sur deux piliers : R et github. R c’est quoi ? R est un langage de programmation open source...