[BILLET] 3 visions de l’Europe

Les cartes sont des représentations simplifiées et subjectives de la réalité. Il n’y a pas une façon objective de produire une carte, mais il une multitude de représentations possibles, chacuns des choix effectués étant pensés et assumés (ou non). Quoi qu’il en soit, une carte ne peut jamais être considérée comme totalement objective.Quelle est la bonne représentation de l’Europe ?Prenons l’exemple de l’Union européenne. La représentation habituelle de cet espace consiste à y représenter les régions (NUTS2) et de colorier les differentes unités territoriales en fonction du fait que le critère étudié y est plus ou mois fort (exemple sur la répartition de la richesse ici) . Pourtant, cette représentation elle même n’est pas neutre. En effet, celle-ci laisse la part belle aux grands territoires alors que les petits territoires, qui peuvent avoir un poids important pour la variable étudiée, sont très peu visibles. De façon générale, les territoires qui couvrent une grande superficie (nord de la Suède, nord de la Finlande) sont très largement visibles alors qu’ils sont très peu peuplés tandis que certains territoires sont très peu visibles alors qu’ils sont très denses (Londres, Bruxelles, …).

Cette représentation dite classique a donc des défauts et montre une certaine conception de l’Europe.

Représentation par anamorphoses

De façon générale, une anamorphose est une image déformée à l’aide d’un système optique ou d’un procédé mathématique. En géographie, cela permet de déformer les unités territoriales (polygones) sur la base d’un attribut rapporté à la superficie des entités (densité). Plusieurs méthodes de déformation existent. Ici, la méthode utilisée est basée sur un algorithme inspiré du processus physique de la diffusion des gaz. Il s’agit simplement d’un calcul de densité dans une grille régulière donnée qui est progressivement déformée jusqu’à ce que la densité de chaque zone soit égale à la densité moyenne. Le calcul de l’anamorphose débouche ainsi sur la déformation du fond de carte pour montrer l’importance d’un phénomène donné. Grace à cette méthode, on peut donner à voir plusieurs perceptions de l’espace (espace géographique, espace économique, espace naturel, espace démographique, …).

3 visions de l’Europe

En appliquant cette méthode à l’Union européenne, nous pouvons construire les trois cartes représentés ci-dessus, parues dans une étude pour le Parlement Européen (Régions en déclin : un nouveau paradigme démographique et territorial, PE 408.928, IP/B/REGI/IC/2007-044, juillet 2008), qui représentent 3 visions de l’Europe selon 3 angles differents (économie, social, environnement). Sur la carte rouge, les régions sont déformées selon un critère de richesse. Ainsi, les régions au fort PIB seront très visibles alors que les régions pauvres seront peu visibles. En conséquence, l’europe de l’Est, très pauvre, apparait comme rabougrie. Il en est de même pour le nord de la Scandinavie très peu peuplé et donc ne possédant pas une grande quantité de richesse. A l’opposé, on peut observer notament une Grande Bretagne obèse de richesse. La carte verte, tends à mettre en évidence les zones naturelles. Celà aboutit à la sur-représentation des pays nordiques qui ont à disposition un vaste espace naturel. Enfin, les données régionales harmonisées sur le social étant quasi inexistantes en Europe, la carte bleu (domaine social) a été déformée sur la quantité de population.

Les choix cartographiques ne sont pas anecdotiques et ne relèvent pas seulement de la recherche esthetique. Plus qu’une simple description de la réalité, la carte de géographie véhicule un message qui peut être aussi politique. Choisir d’insister sur tel ou tel aspect pour convaincre, tout en respectant les règles de sémiologies graphiques admises par la communauté scientifique, voilà le coeur du metier de cartographe.

Si la représentation par anamorphose vous interesse, je vous conseille le site ci-dessous : http://www.worldmapper.org/

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *