[BILLET] Concevoir une carte c’est rendre visible l’invisible

filtres_cartographiques2

Comme la banane, la conception cartographique peut s’attaquer par les deux bouts.

D’un côté, c’est une question qui déclenche le processus de fabrication de la carte. Pour y répondre, il faudra sélectionner une (ou plusieurs) information géographique, la traiter, l’analyser et in fine la représenter selon les règles de la sémiologie graphique. Ce processus heuristique, scientifique, à pour but de mettre en image des réalités objectives, de rendre explicite les données géographiques de la façon la plus neutre qui soit (cet objectif n’étant jamais complètement atteint). C’est la carte pour « faire vivre les statistiques » de Roger Brunet.

De l’autre côté, c’est un savoir, une idée, une intention qui déclenche le processus de construction cartographique. L’objectif visé ici est de retranscrire graphiquement une conviction sous une forme (carto)graphique de la manière à délivrer un message de la façon la plus claire qui soit. Pour cela, il faudra mobiliser telle ou telle donnée et la mettre en scène de la façon la plus efficiente qui soit. Les mots choisis seront importants, le titre, les toponymes, ainsi que tous les éléments graphiques permettant de guider le lecteur seront autant d’éléments qui construisent le discours de la carte. Attention au style. Autant rhétoriques que scientifiques, ces cartes se doivent d’être belles et éloquentes.

Dans la pratique, ces deux cheminements intellectuels de construction cartographique ne sont pas des boites étanches. En réalité, ces processus s’entremêlent dans une succession d’étapes plus ou moins complexes menées par le cartographe dans le but de comprendre et retranscrire une facette de la réalité géographique. Cette modélisation du réel passe toujours par des filtres, des choix humains, permettant de sélectionner, hiérarchiser, interpréter une réalité forcément non accessible dans sa complexité. Tel est ainsi de rôle du cartographe. A la fois découvreur et explorateur cherchant à comprendre le monde, mais aussi pédagogue sachant produire des discours graphiques permettant d’expliquer et convaincre. Vaste programme…

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *