[Cartographie] Des morts par milliers aux portes de l’Europe

Depuis 2004 et la première carte réalisée par Olivier Clochard et Philippe Rekacewicz pour le Monde diplomatique et réactualisée en 2006, [CLOCHARD & REKACEWICZ, 2006], la mise image des données concernant les migrants morts aux frontières de l’Europe a été mise à jour de nombreuses fois [MIGREUROP, 2009 et 2012].  Dans la dynamique du  précédent billet  [voir],  je profite ici du travail colossal réalisé dans le cadre du projet « The Migrants’ Files » [voir] pour réactualiser une nouvelle fois cette carte. J’en publie ici deux versions. Une première, classique, dans la lignée des cartes précédemment réalisées. Et une seconde, plus engagée, qui s’appuie sur le point de vue de nombreuses associations et organisations d’aide aux migrants et de défense des droits de l’homme. Le titre de cette seconde carte y fait d’ailleurs explicitement référence en prenant comme titre celui d’un article collectif publié en octobre 2013 dans le journal Libération [voir] après un énième naufrage au large des côtes de Lampedusa dans lequel ont péri au moins 300 personnes. Aujourd’hui encore, 11 février 2015, 203 migrants – hommes, femmes et enfants – sont morts dans le naufrage de leurs bateaux [voir]. L’hécatombe continue…

morst1_update

NB : Cette carte a été utilisée pour illustrer l’excellent article de Carine Fouteau dans Mediapart [voir]

mediapart

 

 

morst2

 

 


Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Metal Swagg dit :

    salut ton blog ne s’affiche pas correctement sous le navigateur Demonecromancy version 29 je pense que c’est un bug qui doit provenir du theme WordPress je vais essayer sous Firefox pour voir http://swaggmansataniste.tumblr.com/post/134267556825/swagg-man-est-il-sataniste

  2. Dominus dit :

    C’est affectivement honteux que l’Europe fasse croire à ce milliard d’africains qu’elle pourra donner à tous une vie d’européen et les incite ainsi à vider leur continent. La seule solution est la solutions australienne, immigration zéro et remorquage systématique des bateaux au point de départ. Il ne leur a fallut qu’un an pour qu’il n’y ait plus un seul mort en mer.

    • Nicolas Lambert dit :

      Le sauvetage en mer est un chose, la fermeture des frontières totale des frontières en est une autre. En fait, ces deux aspects peuvent être largement dissociés.

  1. 11/02/2015

    […] par Nicolas Lambert et publié sur son site NEOCARTOgraphique, le 11 février 2014. Cliquez ici pour voir les cartes sur le blog de Nicolas […]

  2. 21/06/2015

    […] Source :Médiapart ; http://neocarto.hypotheses.org/1370 […]

  3. 21/06/2015

    […] Source :Médiapart ; http://neocarto.hypotheses.org/1370 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *